Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 21:59

La nécropole d’Okabe

alt. 1387m Lecumberri

 

Située en plein cœur d’Irati, au centre des massifs montagneux du Pays Basque de France, le vaste pâturage d’Okabe occupe une place absolument privilégiée, tant du point de vue géographique, qu’archéologique. Ce point de convergence de tout un réseau de pistes pastorales demeure bien le plus spectaculaire haut lieu de la protohistoire basque. Dans un décor pratiquement inchangé depuis 3000 ans s’offre aux yeux émerveillés du promeneur, une nécropole de 32 monuments répartis suivant les critères que nous avons déjà exposés.

 

Une quinzaine de cromlechs quasiment alignés, plus ou moins tangents, forme l’ensemble principal autour duquel s’organisent, au N et au S d’autres groupements de tumulus, ou de cromlechs, en fonction de leurs affinités architecturales. Un panorama véritablement grandiose, où alternent sommets et plaines lointaines, entoure ce haut plateau sur 360°, et l’on comprend fort bien le choix de ce site sacré par les bergers de la protohistoire.

 

Aucune description détaillée ne peut remplacer une visite recueillie de ces lieux. Nous nous contenterons seulement de quelques mots sur la structure du cercle central (n° 6) qui a fait l’objet d’une fouille de sauvetage. En effet, à Okabe comme ailleurs, de nombreux monuments ont été déjà saccagés dans un passé plus ou moins récent, et le cromlech n° 6 était en cours de démolition quand nous sommes intervenus en 1976.

Ce cercle d’environ 7m de diamètre est délimité par une quarantaine de pierres dont certaines présentent des traces très nettes de retouche. En superficie, disséminés dans la couche d’humus, un grand nombre de petits blocs de grès semblent avoir été jetés là dans un dernier adieu des bergers à leur compagnon défunt. Au centre un petit amas pierreux, soigneusement disposé, recouvrait un dépôt de charbons de bois, prélevé à l’état de braise sur le bûcher de crémation voisin. Les grandes pierres témoins du cercle périphérique ont été enfoncées dans le sol en tout dernier lieu, après la cérémonie. Il n’y avait aucun mobilier. La multiplicité des détails mis en évidence par la fouille révèle, ici encore, un soin tout particulier dans l’exécution du rite funéraire, où chaque geste a une portée symbolique ; toutefois, si nous pouvons en saisir un peu le « comment », le « pourquoi » nous échappe totalement….

La datation au C14 a donné : 2730 ± 100 BP (soit entre 767 et 216 avant JC). Nous n’avons aucune datation des monuments voisins mais tout nous incite à penser que l’utilisation de cette nécropole a duré plusieurs siècles, comme dans le cas d’Apatesaro, et que les monuments, bien que voisins, ne sont très probablement pas contemporains.


Cromlechs de la nécropole d’OKABE sous la neige. – Commune de Lecumberri. – Altitude : 1387 m. (photo J. Blot)


Cromlech OKABE 6 sous la neige.- Commune de Lecumberri. – Altitude : 1387 m.

(phot. J. Blot)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Cromlechs - Baratze
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact