Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 19:40


Extraits et photos de mon livre « Artzainak » (1984) traitant de la vie pastorale avec une riche iconographie.




A l’époque des foins, une faux doit bien couper. (phot. J. Blot).


Le foin coupé devra être ensuite ramassé. (phot. J. Blot).


On peut utiliser le chariot à petites roues à rayons. (phot. J. Blot).


L’antique chariot à roues pleines peut  aussi encore servir. (phot. J. Blot).


Un berger qui peut être fier des Kopetakoak qui protègent
les yeux de ses bœufs.
(photo J. Blot).


Un nouveau jour se lève. (phot. J. Blot).


Lever de soleil sur les chevaux. (phot. J. Blot).


Les bergers aussi sont prêts pour un nouveau jour. (phot. J. Blot).


Dans le passé on utilisait ce matériel en bois, de tradition préhistorique. On peut voir, de gauche à droite, et de haut en bas, les Kaïkus, puis le zorzia( le plateau à fromage), deux formes ou moules à fromage (gaztanalaxa et zimitza ), le grand récipient ( abatsa ) avec son fouet en houx et son entonnoir( idazkie ); enfin, en bas et à droite, le taloaska, ou petit pétrin de montagne servant à confectionner la galette de maïs, ou taloa. (phot. J. Blot).


O
n  aurait pu voir, dans un passé pas très lointain, devant un cayolar au toit de bardeaux, les antiques récipients en bois  encore en usage. (photo. J. Blot).


On  filtrait le lait, recueilli dans un kaiku, dans un entonnoir rempli d’orties.
A droite, une baratte.(phot. J. Blot)


Quelques rares artisans savent encore les vieux gestes…(phot. J. Blot).


Le temps libre peut-être l’occasion d’olympiades rustiques
– où s’affrontent les bergers - comme celles d’Ahüzki,
où survivent des jeux antiques,  tels la course à la fontaine
ou le lancer de la barre… (phot. J. Blot).


Pèlerinage des bergers à Saint-Sauveur d’Iraty, pour la Fête-Dieu. (phot. J. Blot).


A partir de juillet, le travail est beaucoup moins intense.
Il n’y a plus de traite.

Oh, quelle paix ! (phot. J. Blot)


«  Oy, ser bakia » : Oh, quelle paix…même les pierres l’affirment.

(phot. J. Blot).


La surveillance des brebis reste cependant l’essentiel. (phot. J. Blot).


Surveillance permanente , même si Akerbeltz, le bouc noir, génie protecteur des troupeaux, est toujours aussi présent ! (phot. J.Blot).


la surveillance peut aussi se faire à dos de mule. (phot. J. Blot).


C’est aussi l’heure de quelques distractions aussi anciennes que traditionnelles.

(phot. J.Blot). 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Artzainak Bergers Basques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact