Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 10:10

 

Esterençuby.

 

Tumulus Errozaté 6.

Esterençubi.

Situation.

Carte 1346 est.   Saint-Jean-Pied-de-Port.

313,920 – 1788,673.

Alt 1300m.

Il est situé à 80m environ au sud sud-ouest du groupe de cromlechs déjà décrits ( Blot J.,1972 c , p.,78 ), et qui ont fait l’objet d’une campagne de fouille de sauvetage en 1976 (Blot  J. 1977).

Description : Volumineux tumulus pierreux de 2,50 à 3m de haut, constitué de d’un amas de blocs rocheux posé sur une assise rocheuse naturelle. Surmontant l’ensemble, a été disposé au sommet un bloc plus important que les autres, mesurant 2,20m de large et 1,30m de haut. Ce monument est longé à son flanc ouest par une antique piste pastorale. Sa signification nous échappe (de même que son époque approximative de construction ), monument funéraire ? commémoratif ? borne repère ?

Histoire : monument découvert en mars 1974.

 

Tumulus Erreta

Esterençubi.

Situation :

Même carte.

313,423 – 1791,145.

Alt. 730m.

Il est tout à fait en bordure et à droite de la route qui monte d’Esterençubi à Errozaté, sur un petit  replat herbeux.

Description : Petit tumulus bien visible, en forme de galette aplatie mesurant 5m de diamètre et 0,25m de haut, en grande partie constitué de pierres : il y aurait même peut-être une double couronne de pierres.

Histoire : Monument découvert en juin 1971.

 

 

Hosta.

 

Dolmen  d’Othamunho.

Hosta.

Situation.

Carte 1446 ouest.  Ordiarp.

323,197 – 1801,860.

Alt. 710m.

Description : Il n’y a pas de tumulus visible. La chambre funéraire, orientée sud- ouest  nord- est, qui mesure 1,80m de long et 0,50m de large, apparaît délimitée seulement par ses 4 dalles :

Au sud-est, une grande dalle de 1,75m de long et 0,33m de haut ; au nord-ouest, deux dalles plus petites et au nord-est une seule dalle de 0,55m de long. Il n’y a pas de couvercle visible.

Histoire : dolmen découvert en septembre 1970.

 

Cromlech Belchou 1.

Hosta.

Situation :

Même carte.

323,910 – 1798,910.

Alt. 828m.

On le trouve en bordure  sud-sud-est de la grande cuvette d’un haut plateau situé sud sud-est au pied du mont Belchou.

Description : Cercle de 4,60m de diamètre formé de 14 blocs de grès blanc, de la taille d’un à 2 ou même 3 pavés. Cinq pierres apparaissent  au centre du cercle.

Histoire : monument découvert en août 1978.

 

Tumulus Belchou 2.

Hosta.

Situation : Il est à 80m au nord-ouest du n°1.

Description : Tumulus mixte de terre et de blocs de grès blanc très abondant. ; la périphérie est très nettement délimitée, sans qu’on puisse parler cependant de péristalithe.

A 10m du nord-est de la bordure de la cuvette, on remarque à une quarantaine de mètres au nord-est du n°2, une série de 12 tertres d’habitat, allongés selon un axe nord-ouest sud-est, avec parfois  à leur sommet des pierres disposées en rectangle ou en ovale.

Histoire : monument découvert en août 1978.

 

Tumulus Belchou 3.

Hosta.

Situation : à 150m au nord nord-ouest du n°2.

Description : Il se présente sous la forme d’une jolie galette de pierres blanches, légèrement tumulaire.

Histoire : monument découvert en août 1978.

 

Tumulus Belchou 4.

Hosta.

Situation : sur un replat à flanc de montagne, à 30m au nord nord-ouest du n°3.

Descrtiption : belle petite galette, légèrement surélevée, de pierres blanches, mesurant 3m de diamètre.

Histoire : monument découvert en août 1978

 

Tumulus Belchou 5.

Hosta.

Situation : à 100m au nord nord-est du n°4, à gauche de la piste qui monte de la plaine du Belchou, et quasi tangente à elle.

Description :  Belle galette de 5m de diamètre et constituée  de blocs de grès de la taille d’un pavé.

Histoire : monument découvert en août 1978.

Tumulus Belchou 6.

Hosta.

Situation : A 40m au nord nord-ouest du n°5, au dessus de lui sur la pente herbeuse, à gauche de la piste qui monte de la plaine.

Description : Tumulus pierreux en forme de galette, de 4m de diamètre et de quelques centimètres de hauteur.

Histoire : monument découvert en août 1978.

 

Cromlech Belchou 7.

Hosta.

Situation :  Il est situé à 100m à l’est  nord-est du n°1, en bordure du relèvement de la cuvette, comme  les 2 autres éléments qui vont suivre.

Description : Cercle de pierres de 5m de diamètre, délimité par 22 pierres ; il est érigé sur un sol très légèrement incliné vers le nord nord-ouest.

Histoire : découvert en août 1978.

 

Cromlech Belchou 8.

Hosta.

Situation :  A 100m au nord-est du n7, à 830m d’altitude.

Description :  Petit cercle de 3,60m de diamètre, délimité par une quinzaine de pierres au ras du sol ; il présente un aspect très légèrement tumulaire.

Histoire : découvert en août 1978. Un neuvième monument, situé à 150m plus à l’est nord-est sera décrit plus loin, à  la commune de Saint-Just-Ibarre.

 

 

Lecumberry.

 

Tumulus Artxilondo 4.

Lecumberry.

Situation.

Carte 1346 est.  Saint-Jean-Pied-de-Port.

316,765 –1787,368.

Alt. 908m.

Nous avons déjà décrit  (Blot J.,1972 c, p.72.), dans cette région située à l’ouest du mont Okabé, 3 cromlechs 1, 2, 3.

Par rapport aux cabanes d’Atxilondo, le tumulus 4  est situé à 4m de l’angle nord nord-est du cayolar situé à droite de la route qui se rend  aux cabanes précitées, au  premier virage une fois franchi le pont sur Iraunabako-erreka.

Description : Tumulus de 4,50m de diamètre et 0,30m de haut ; 4 pierres sont visible à sa périphérie sans que l’on puisse parler d’un tumulus-cromlech..

Histoire : Monument découvert en juillet 1974.

 

Tumulus Artxilondo 5.

Lecumberry.

Situation. : Il est situé à 8m à l’ouest nord-ouest du précédent.

Description : Tumulus terreux  d’un diamètre de 4m et 0,40m de haut ; une vingtaine de pierres apparaissent en désordre à sa surface. Il se pourrait qu’il y ait un péristalithe,  mais en grande partie recouvert de terre et de végétation.

Histoire : Monument découvert en juillet 1974.

 

Dolmen  Artxilondo :

Lecumberry.

Situation :

Carte 1346 est.  Saint-Jean-Pied-de-Port.

316,368 – 1787,365.

Alt. 880m.

Il est érigé sur un petit promontoire à 80m au sud-ouest de la jonction d’Iraunabako-erreka avecToscato-erreka ; il est donc sur la rive gauche du rio Artxilondo qu’il domine directement, et à 600m à l’ouest sud-ouest des cabanes d’Artxilondo.

Description : Important tumulus de galets de quartzite roulés, mesurant 11m de diamètre et 1,40m de haut. Au centre, la chambre funéraire est orientée nord-ouest sud-est et mesure 3m de long, 1,20 de large, et 0,90 de profondeur ; elle est bien délimitée au nord-est par  une grande dalle de grès poudingue de 2,80m de long, 0, 90 de haut et  0,30m d’épaisseur. Sur le versant est du tumulus, immédiatement à côté de la chambre gît la dalle de couverture : belle dalle de grès poudingue, grossièrement rectangulaire mesurant 2,86m de long, 1,80m de large et 0,30m d’épaisseur. Ses 4 bords portent des traces d’épannelage.

Histoire : dolmen découvert en octobre 1976.  Il a fait l’objet d’un sondage diagnostic en 2000 par Blot J. et Ebrard D.( Ebrard D. 2000.)

 

Cromlech Apatessaro 1 ter.

Lecumberry.

Situation.

Même carte.

317,320 – 1768,733.

Alt.1135m.

Nous avons déjà publié la plus grande partie de cette nécropole en 1972 (Blot J. 1972 c, p. 74), et 1986 (Blot J, 1986, p. 89). On compte ainsi les cromlechs 1, 1bis, 2, 6, et 7 ; les tumulus 3, 4, 5, et 8.

Nous avons effectué des fouilles de sauvetage sur les cromlechs 1 et 1bis,  (Blot J, 1986, p. 92), et sur les tumulus n°  4, (Blot J.,1988, p. 1), n° 5 ( Blot J., 1988 b ,p 177), et  sur le n° 6 (Blot J., 1994, p. 47).

On peut voir le cromlech 1 ter à 3m à l’ouest  du n° 1bis.

Description : Six petites pierres, au ras du sol, délimitent un cercle de 4m de diamètre.

Histoire : monument découvert en juin 1983.

 

Tumulus Apatessaro 8.

Lecumberry

Situation

Même carte.

317,618 – 1788,996.

Alt.1175m.

Il est (difficilement) visible en bordure de la piste qui monte à Okabé, mais à quelques mètres au sud ; isolé dans un ensemble pierreux, il se détache cependant sur un petit replat gazonné, à 3m au sud-est d’un gros amas de blocs de poudingue.

Description :  Tumulus pierreux de faible hauteur (0,15m) et légèrement ovale (3,50mx3m), constitué de blocs pierreux de modeste volume ( de un demi à un pavé).

Histoire : monument découvert en juin 1983.

 

Tumulus Bassabero 1.

Lecumberry.

Situation.

Carte 1346 est.    Saint-Jean-Pied-de-Port.

317,690 – 1787,970.

Alt. 1217m.

Il est érigé au point culminant de la montée qui domine Artxilondo au nord, éminence située entre Apatessaroko-erreka et Toscato-erreka.

Description : Tumulus pierreux de 3m de diamètre et 0,40m de haut, formé de blocs de pierre amoncelés de la taille d’un pavé ( A 150m au nord-est dans un petit ensellement, un léger relief pourrait évoquer un tumulus herbeux de 6m de diamètre 0,40m de haut.).

Histoire : monument découvert en octobre 1980.

 

Cromlech Bassabero 2.

Lecumberri.

Situation.

Même carte.

317,278 – 1787,195.

Alt. 1040m..

Cromlech  situé au flanc de cette éminence incluse entre les 2 ruisseaux Apatessaroko-erreka et Toscato-erreka. Il est construit sur un terrain en légère pente qui domine à 20m à gauche le chemin qui mène à Neguecharre, ceci environ 500m après qu’il ait franchi le petit ravin d’Apatessaro.

Description : Cercle de 4m de diamètre, délimité par 15 pierres bien visibles (0,10 à 0,20m de haut). Au centre est visible, au ras du sol, une pierre de grès local.

Histoire : monument découvert en 1979.

 

Tumulus de Bassahemela.

Lecumberry.

Situation.

Même carte.

315,603 – 1797,378.

Alt.540m.

Il est situé sur un petit replat à  environ  40m  au sud sud-est du point culminant  ainsi dénommé.

Description : Tumulus mixte de 4m de diamètre et 0,60m de haut ; de très nombreuses pierres sont visibles.

Histoire : monument découvert en mai 1972.

 

Cromlech Irauko-lepoa 2.

Lecumberry.

Situation

Même carte.

317,228 – 1789,730.

Alt. 1008.

Il est à 100m au nord nord-ouest du cromlech n°1 et à 35m à l’ouest nord-ouest de la piste qui part de la route asphaltée et descend dans la vallée d’Iraunabako-erreka. Le cromlech n° 1 a été publié ( Blot J., 1972  p. 68.) (Coordonnées : 317,305 – 1789,708. Alt. 1008m.) ; il a été rasé par un bulldozer en 1973.

Description :   Cercle de 5,50m de diamètre délimité par 9 blocs de poudingue qui s’élèvent de  0,20 à 0,30m au dessus du sol, certains atteignent même 0,70 de long en secteur ouest.

Histoire : monument découvert en septembre 1972.

 

Cromlech  Iraunabako-erreka 1.

Lecumberry.

Situation :

Même carte.

317,017 – 1789,503. Alt. 966m.

Il est situé à 250m au sud sud-ouest du col d’Irau, à une confluence de ruisseaux.

Description : Cercle de 6,30m de diamètre ; on compte environ 65 pierres réparties, semble-t-il en 2 ou 3 cercles concentriques, plus ou moins bien individualisés suivant les endroits. Près du centre, 2 légères dépressions évoquent la possibilité de fouilles anciennes.

Histoire : monument vu en septembre 1968 ; il  nous avait été signalé par P. Boucher.

 

Tumulus Iraunabako-erreka 2.

Lecumberry.

Situation : à 15m au nord du cromlech Iraunababako-erreka 1.

Description :  Tumulus mixte, de terre et de pierres, légèrement ovale, à grand axe est-ouest. (5m x 2,50) et atteignant 0,30m de haut.

Histoire : découvert en septembre 1968.

 

Tumulus Iraunabako-erreka 3.

Lecumberry.

Situation : Il est à 150m au  sud sud-ouest du n°1 et sur la rive droite d’ Iraunabako-erreka.

Description :  Tumulus mixte de 0,50m de haut, légèrement ovale à grand axe nord-est sud-ouest, (5,20m x 4,40m) et   à sommet légèrement aplani au centre duquel  on remarque une dépression évoquant une fouille ancienne. Il est constitué de blocs de la taille d’un pavé.

Histoire : découvert en 1968.

 

Tumulus  Iraunabako-erreka  4.

Lecumberry.

Situation : il est à 80m au sud-ouest du n°3, toujours dans le même vallon, mais cette fois sur la rive gauche du ruisseau.

Description : tumulus mixte, de pierres et de terre, circulaire, arrondi en dôme, mesurant 4,50m de diamètre et 0,50m de haut.

Histoire : Découvert en septembre 1968. Nous avons pratiqué une  fouille de sauvetage en 1988. (Blot J., 1992, p. 167.).La datation obtenue  ( 2560 -  2057 BC.) nous indique qu’il sagit du plus ancien monument à incinération connu en Pays Basque.

 

Cromlech  Iraunabako-erreka  n°  5.

Lecumberry.

Situation :

Même carte.

316,577 – 1788,435.

Alt.938m.

Il est sur la rive droite du ruisseau, à 4m de la berge et à une centaine de mètres environ au nord du défilé rocheux, au niveau de l’extrémité  est de la  crête Exaaté-Bizkarra.

Description : cercle de 5m de diamètre, délimité par 11 petits blocs de grès  poudingue. dépassant la surface du sol d’environ 0,10 à 0, 30m ; au nord, on note une dalle couchée vers l’extérieur, mesurant 1m x 0,60m.

Histoire : découvert en septembre 1968.

 

La nécropole d’Okabé.

La région d’Okabé a fait essentiellement l’objet de 2 publications de P. Gombault (Gombault  P. 1914, p. 65. et 1935, p., 391.), décrivant les cromlechs  de 1 à 17 ; puis nous même (Blot J.,1972 c, p.58) publions les monuments de 18 à 26. En 1978, nous pratiquons une fouille de sauvetage sur le cromlech n° 6 (Blot J., 1978, p. 1). Datation obtenue : 767-216  BC.

Les 6 monument décrits ci-après complètent cet  inventaire. (voir plan n° 6 ).

 

 Tumulus  Okabé 27.

Lecumberry.

Situation :

Même carte.

318,509 – 1788,560.

Alt. 1340m.

Le  tumulus 27 est situé à 40m à l’est sud-est du n° 11 (se reporter au plan ci-joint ).

Description :  Petit amas bien circonscrit d’un diamètre de 2m et 0,30m de haut, formé d’environ une dizaine  de pierres blanchâtres, de la taille d’un gros pavé.

Histoire : découvert en octobre 1978.

 

Tumulus-cromlech  Okabé 28.

Lecumberry.

Situation : il est  tangent au nord nord-ouest du n°24.

Description : Tumulus terreux  de 4,20m de diamètre et 0,30m de haut, délimité par 6 pierres ; une pierre est visible au centre.

Histoire : découvert en octobre 1978.

 

Tumulus  Okabé 29.

Lecumberry.

Situation : il est à 4m au nord du n°24.

Description : Petit tumulus terreux de 2,20 de diamètre et 0,20 de haut ; 2 pierres sont visibles à sa périphérie en secteur nord-ouest.

Histoire : découvert en octobre 1978.

 

Cromlech   Okabé 30.

Lecumberry.

Situation : Il est à 12m au nord-ouest du n° 1.

Description : 7 pierres nettement visibles sont disposées en arc de cercle  qui représente en réalité la moitié nord d’un cercle de 5m de diamètre.

Histoire : découvert en octobre 1978.

 

Cromlech  Okabé 31.

Lecumberry

Situation : On le trouve sur un petit replat à 100m au sud sud-est du n°1.

Description : Cercle de 3,50m de diamètre délimité par 7 pierres, au ras du sol, mais bien visibles. Edifié sur un terrain en légère pente vers le nord-est.

Histoire : découvert en octobre 1978.

 

Tumulus Okabé 32.

Lecumberry.

Situation : Il es à 10m au nord-ouest du n°31.

Description : Petit amas pierreux circulaire, de 2m de diamètre et 0,30de haut, en partie dissimulé sous la bruyère naine.

Histoire : monument découvert en mai 1979.

 

                                             

Mendive.

 

Cromlech  Béhorlégi 1.

Mendive.

Situation :

Carte 1346 est.   Saint-Jean-Pied-de-Port.

320,670 – 1794,815.

Alt. 870m.

Un ensemble de 3 cromlechs et 1 tumulus est situé sur un replat à gauche de la route qui monte de Mendive  au flanc sud du pic de Béhorlégi. Ce site domine un autre replat, en contre-bas et au sud, dénommé Sare-Sare.

Description : Le cromlech n°1  mesure 6m de diamètre, est délimité par 12 pierres de grès blanc, bien visibles ; il est érigé sur un sol en légère pente vers le sud-ouest et tangent à l’est au n°2.

Histoire : monument découvert en avril 1973.

 

Cromlech Béhorlégi 2.

Mendive.

Situation : Tangent au  sud-est du cromlech n°1.

Description : Cercle de 7,50m de diamètre, délimité par 10 pierres en grès blanc de 0,30 à 0,40m de haut.

Histoire : découvert en avril 1973.

 

Tumulus Béhorlégi 3.

Mendive.

Situation : A environ 80m à l’est du cromlech n°1, aux deux tiers de la montée qui débute sur le replat où se trouvent les cromlechs 1 et 2.

Description : Tumulus mixte de terre et de pierres, érigé sur un sol en légère pente vers le nord-ouest ; il mesure 3,70m de diamètre et 0, 40 de haut.

Histoire : monument découvert en avril 1973.

 

Cromlech Béhorlégi 4.

Mendive.

Situation : A environ 130m au sud-est du n°2, il est situé sur la piste pastorale qui a un parcours légèrement ascendant quand on vient du n°2.

Description : Cercle de 6m de diamètre, délimité par 22 pierres bien visibles, atteignant 0,30 à 0,40m de haut. On distingue très nettement 4 pierres centrales.

Histoire : Découvert en avril 1973.

 

Cromlech de Calichaga.

Mendive.

Situation.

Carte 1346 est.  Saint-Jean-Pied-de-Port

317,478 – 1797,026.

Alt. 489m.

Ce monument est situé sur un pâturage à 90m au nord-ouest  du virage de la route qui va de Mendive à Ahuski, par Armiague, au momentoù elle passe du  flanc nord au flanc sud de la ligne de croupes baptisée « Calichaga eta Pegaretta ».

Description : Cercle de 7m de diamètre, délimité par 14 pierres au ras du sol, mais nettement visibles. Le monument a été détérioré par la pose d’une barrière barbelée  qui le coupe selon un axe est-ouest  dans son secteur nord.

Histoire : monument découvert en avril 1973.

 

Tumulus Gahalarbe 2.

Mendive.

Situation :

Même carte.

320,499 – 1792,026.

Alt.947m.

Nous avons publié ( Blot  J. 1972 c, p.50), le cromlech n° 1,  qui a été ultérieurement détruit  par l’aménagement de la piste pastorale ; ses coordonnées étaient : 320,473 – 1791,767, altitude : 970m.

Ce tumulus n° 2 est situé à environ 100m au nord nord-est du n°1, sur la même crête, érigé sur terrain plat.

Description : Tumulus ovale à grand axe nord-sud, (axe de la crête), mesurant 10m pour ce dernier, et 7,30m pour le plus petit, et une hauteur de 0,90m. Il s’agit d’un tumulus pierreux, fait de blocs de schiste de la taille d’un petit pavé ; il es longé par la piste pastorale à son flanc ouest.

Histoire : monument découvert en avril 1972.

 

Tumulus Ilhareko-lepoa 1.

Mendive.

Situation :

Carte 1446 ouest. Ordiarp.

322,785 – 1793,974.

Alt.926m.

Ces 2 monuments sont érigés au sommet  d’une petite colline qui domine, au sud-ouest, le col de ce nom, dénomination qui  avait d’ailleurs attiré notre attention (le col des morts), mais malgré plusieurs visites en ces lieux, nous n’avions rien remarqué. Ce n’est que par une belle soirée d’automne, avec l’éclairage à jour frisant du soleil couchant, que nous sont  apparus les deux tumulus . Nous pensons que, compte tenu de la difficulté à les voir pour un œil non averti, la dénomination du lieu remonte à l’époque de la construction de ces monuments funéraires.

Le n°1 est à l’extrémité sud-est de cette colline.

Description : Tumulus aplati en galette de 8m de diamètre et 0,40m de haut ; 4 pierres apparaissent dans le secteur est du monument.

Histoire : monument découvert en octobre 1971.

 

Tumulus Ilhareko-lepoa 2

Mendive.

Situation : à 15m au nord-ouest du n°1.

Description : petit tumulus de 5m de diamètre, aplati en galette lui aussi, de 0,40m de haut. Quelques pierres apparaissent dans le quart nord-ouest, et au centre.

 Peut-être y aurait-il encore  un troisième tumulus à 5m au sud de ce tumulus n°2,  de 4m de diamètre et 0,50m de haut,  sans que l’on puisse l’affirmer.

Histoire : monument découvert en octobre 1971.

Tumulus Irati-Soro Nord .3.

Mendive.

Situation :

Carte 1446 ouest.  Ordiarp.

322,358 – 1789,108.

Alt.1027m.

Deux cromlechs très voisins ont été décrits ( Barandiaran JM. de. 1952, p. 158), mais ont semble-t-il été détruit depuis par le passage de la route.

Ce tumulus est tout proche de la confluence des ruisseaux  Ataramatze et Irati, et à droite de la route qui monte aux chalets d’Irati.

Description. Tumulus pierreux de 11m de diamètre et 1,50 de haut environ ; son centre présente une excavation de 5m de diamètre et 1m de profondeur, trace d’une ancienne fouille.Le versant nord-est du tumulus domine le ruisseau, le versant sud-ouest le chemin pastoral.

Histoire : monument découvert en juillet 1971.

 

Tumulus Saint-Sauveur-d’Irati.

Situation :

Carte 1346 est.  Saint-Jean-Pied-de-Port.

319,858 – 1792,291.

Alt. 900m.

Ce tumulus, actuellement surmonté de la croix d’un calvaire, est situé à quelques mètres au nord nord-est de la chapelle  Saint-Sauveur.

Description :  on note , sous le calvaire une butte plus ou moins informe qui est le reliquat d’un tumulus « préhistorique » signalé par le Cdt Rocq ( « Etude sur le peuplement du Pays Basque  et les persistances archaïques dans la civilisation et la langue basque » - Bulletin des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne, 1935, p.371. ).D’après lui, lors de la réfection de la chapelle, de nombreux ossements furent trouvés dans ce tumulus ;  le curé voulut donner une sépulture chrétienne à ces « païens », et la croix fut installée. On ignore tout de l’époque de cette sépulture, mais nous avons préféré la signaler ici, avec les réserves qui s’imposent.

Histoire : monument signalé par le Cdt Rocq en 1935.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact