Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 17:06

Monolithe de Faague.

Commune de Sare.

Coordonnées :  N = 43,2913° ; W = 01,6216° en degrés décimaux

Altitude : 270 m.

Situation.

En bordure de la vieille  piste pastorale qui,  partie de la D.506 , 1500 m avant la borne frontière 36, se dirige  en montant vers le nord ouest. pour rejoindre un très beau col, à 600m,  où se trouve la borne frontière 32. Arrivée à l’aplomb des rochers de Faague, mais, bien en dessous,  à 270 m d’altitude, cette piste traverse une très belle fougeraie, dénuée d’arbres, dont elle en longe la lisière sud sur une centaine de mètres. Cette fougeraie  est délimitée à l’est et à l’ouest par deux  ravins parcourus par chacun par un ruisseau.

Le monolithe se trouve en bordure de piste, côté nord, à l’extrémité ouest de la fougeraie, à une trentaine de mètres après que le  terrain ait amorcé sa déclivité vers l’ouest.

Il est situé, à 300m à l’ouest du dolmen précédent.


Description :

Ce monolithe affecte la forme, classique en Pays basque, d’un pain de sucre orienté nord sud, à base nord. Ce bloc de grés mesure 2,90 m de long, 1,70 m dans sa partie moyenne, la plus large .Son épaisseur varie de  0,50 m à sa base à 0,37 m  au sommet.


Il semble bien qu’il y ait des traces d’épannelage à sa base, et tout le long du côté ouest  jusqu’à la pointe, ceci ayant eu pour effet de donner une certaine symétrie avec le côté opposé, aux formes naturelles.

On remarquera la situation classique de ce monolithe, en bord de piste pastorale, prés de points d’eaux et au milieu de pâturages ; nous avons déjà émis l’hypothèse que les monolithes (ou Muga en basque = borne), puissent , en effet, être des bornes  ayant  servi de points de ralliement pour régler les différents pouvant survenir entre pasteurs, dés les temps protohistoriques,  quant à l’exploitation des pâturages et des points d’eaux. De plus, il est  particulièrement curieux de noter que ce monolithe se trouve  exactement  à l’aplomb de la borne 36, et donc  des Tables de Lizuniaga, elles mêmes toujours consacrées aux accords pastoraux.

Comme le faisait remarquer J.M. de Barandiaran, ces accords, compte tenu de la  richesse des environs en monuments protohistoriques, peuvent fort bien remonter à ces lointaines époques. Par ailleurs, il n’est pas  certain que ce fond de vallon, étroit, humide, boueux dans le passé -  mais où passe l’actuelle D.506 -  ait  été très favorables dans la protohistoire, aux déplacements des troupeaux ou aux réunions de pasteurs, ni que le monolithe originel, dont les Tables ont repris le rôle ensuite, ait été à cet emplacement dés le début.

  C’est pourquoi – mais ce n’est qu’une hypothèse - ce monolithe de Faague, placé  au bord d’une belle  piste pastorale - reliant elle aussi Sare à Vera -  au milieu de pâturages dégagées,  pourrait -  avec quelques probabilités - être considéré comme le véritable ancêtre des Tables de Lizuniaga…

Rappelons qu’il n’y avait, à ce jour, que 2 monolithes connus dans la Rhune, que nous avons

déjà publiés : Gastenbakarre ( 34, page 1) et Athekaleun ( 34, page 2). Les chiffres gras renvoient à la bibliographie générale.

Historique : Ce monument  a été découvert par nous en mars 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Menhirs - Monolithes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact