Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 11:15




Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation








Vue d'ensemble du col d'Elhorrieta prise d'Ahrrigorri

Le col d'Elhorrieta en hiver, au fond l'Autza


Les cromlechs d’Elhorrieta

alt. 830m Errazu et Baïgorri


Cette belle nécropole recèle un échantillonnage complet de tombes à incinération puisqu’on y dénombre 12 cromlechs dont les dimensions vont de 6,50m à 1,50m, trois tumulus cromlechs et un tumulus. Ces monuments qui ont tous été violés, sont répartis de part et d’autre de la frontière ; on en compte seulement 5 en Basse Navarre. Cette concentration n’est pas étonnante dans un lieu de passage d’accès aussi aisé, entouré d’excellents pâturages.




Le dolmen de Berdaritz

alt. 685m Les Aldudes

Il est situé au col de ce nom, à 40m au SO de la borne frontière 117. On note un tumulus pierreux de 10m avec au centre une enceinte rectangulaire délimitée par 6 dalles et divisée en 2 chambres funéraires par une dalle verticale orientée à l’E. Une chambre funéraire double est assez rare en Pays Basque de France puisque nous n’en connaissons que 2 autres cas. Ce monument, déjà vidé par les habituels pilleurs de tombe, a en outre été très endommagé par un bulldozer en 1970….




Dolmen Urixka 1

alt. 790m Les Aldudes

Dolmen peu visible, érigé sur terrain en pente, au pied du Mont Urixka, à environ 200m au NE du col de Berdaritz. Tumulus de 9m de diamètre au centre duquel gît une dalle de grès (ce qui reste de la table dolménique ?)




Dolmen Jeneralen Tomba

alt. 800m Les Aldudes

Il est situé sur un replat  au flanc SO du Mont Urixka à 150m au N du précédent. Au centre d’un tumulus pierreux de 12m, 2 dalles pratiquement dans le prolongement l’une de l’autre devaient marquer la paroi O d’une chambre orientée NS. Celle ci a été réutilisée en abri pastoral par l’édification de petites murettes au N et à l’E à l’aide de pierres du tumulus..




Dolmen Urixka 3

Alt 880m Les Aldude

On trouve ce dolmen sur un replat, à droite de la piste pastorale qui monte au flanc E du Mont Urixka. Au centre d’un tumulus de gros blocs calcaires, une dalle basculée, et en partie brisée, recouvre ce qui reste d’une chambre funéraire entièrement vidée.




Le monolithe d’Eiharzekogaïna

alt. 868m Les Aldudes

Plus au S au sommet du Mont Eiharze, gît un volumineux monolithe de grès rose de 4,45m de long, orientée NO SE dont le bord SO paraît présenter des traces d’épannelage, poids approximatif : 4,800 T. Sur sa face supérieure est gravée la croix frontière avec cette inscription : R 124. Cet imposant monolithe n’a pu être amené que du flac N du Mont Argibele, distant d’environ 300m. Comme les autres monolithes de ce type, il semble peu probable qu’il ait jamais été érigé.



Le monolithe d’Eiharzekolepoa

alt. 855m Les Aldudes

Situé au col de ce nom, il était très peu visible avant que nous le dégagions du colluvionnement issu du Mont Argibele tout proche. Il mesure 3,80m de long, est orienté selon un axe EO et ne semble pas avoir été dressé…. Poids approximatif : plus de 5 T.




Le monolithe d’Argibele

alt. 945m Les Aldudes

Ce monolithe dalle gît dans le col séparant le Mont Argibele au N et Peña Alba au S. Vaste dalle de grès rose, grossièrement triangulaire, de 4,60m de long. Poids approximatif : 5,500 T Les deux tiers antérieurs du bord NO ont été vigoureusement épannelés afin d’amincir son extrémité NE. Une petite source suinte à proximité immédiate.



Les Tumulus cromlechs de Zaho

alt. 990m Les Aldudes

Tumulus cromlech Zaho 2

Plan de ZAHO II

Ces 3 tumulus cromlechs sont érigés sur un replat au flanc E et Peña Alba. La frontière entre les bornes 126 et 127 sépare ces monuments de sorte que Zaho 1 dépend d’Iruita, et Zaho 2 et 3 des Aldudes. Zaho 2 a fait l’objet d’une fouille sauvetage, en 1983, qui a mis en évidence une couronne périphérique faite de grandes dalles, doublée d’une petite murette interne en blocs de grès rose disposés en une ou 2 assises suivant les endroits ; puis un cercle intermédiaire de même constitution, enfin une petite ciste centrale formée de 6 blocs de grès entourant un modeste dépôt de charbons de bois.

La datation : 2640 ±90 BP (soit entre 995 et 497 av JC) situe ce monument à l’âge du Fer



Le monolithe de Zaho

alt. 995m Les Aldudes

Il gît à une centaine de mètres au S des monuments précédents. Ce très beau parallélépipède de grès rose, à grand axe NE SO mesure 4,90m de long, et pèse environ 6 T. On note des traces d’épannelage au niveau des bords et des arêtes NO et SE, à la base et au sommet. Une petite source permanente existe à environ 150m au N NE.

On notera, à environ 20m à l’E, un tumulus de 16m de diamètre ayant une profonde excavation centrale signe d’une fouille ancienne. Ce tumulus ne nous paraît pas avoir été « dolménique » compte tenu de l’absence totale de dalles à l’intérieur ou aux alentours.


En suivant la piste de crête, on s’apercevra rapidement que celle ci s’incline vers l’O alors que le tracé de la frontière, dite « d’Ornano », sans tenir compte de la ligne de partage des eaux, plonge vers Abraku pour remonter ensuite en droite ligne vers Ixterbegi. Ce tracé, ignorant les reliefs naturels, laisse en dehors de la Basse Navarre toute une série de monuments qui, sur la ligne de crête, jalonnent la séparation entre Pays de Kint (Pays de Quint , Quinto Real) et Baztan. Nous invitons le lecteur à poursuivre sa marche vers le Mont Okoro ; il rencontrera à la borne n° 94 entre le Pays de Kint et Le Baztan, le monolithe déjà évoqué. La présence de la borne 94 et celle d‘une clôture de barbelés confirment le rôle de bornage très probablement dévolu à ce menhir depuis des siècles. Au delà, au col d’Argintzu un autre monolithe, couché au sol, se trouve au voisinage de 3 cromlechs et un tumulus ; un 4ième cromlech à 50m à l’E et un dolmen à 100 au NO complètent son environnement archéologique. Un peu plus loin, au col de Luurzu, gît le plus volumineux monolithe de tout l’Euskal Herri  avec ses 5m de long et ses 11 tonnes.

Dans son environnement immédiat ; un cromlech à 40m à l’O dans le Baztan

de l’autre côté du barbelé frontière entre Kint et Baztan, et un dolmen, transformé en poste de chasse, dominant le col à 100m à l’ENE an Pays de Kint

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 09:57




Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation








Le dolmen de Mikelarre

alt 358m Saint Martin d’Arrosa

 

Sur un promontoire, à l’extrémité N du chaînon, on peut voir ce dolmen dans un petite col à proximité immédiate de la piste pastorale. Au milieu d’un tumulus pierreux de 12 mètres de diamètre, trois dalles subsistent d’une chambre funéraire orientée S SE en grande partie démolie.



Les camps de Larrango et d'Urzilo ( au second plan)


Le camp de Larrango

alt. 579m Baïgorri et Saint Martin d’Arrossa


Cet éperon barré commande la longue piste de crête qui passe au niveau d’un petit col au pied de ce camp, et dont il reste, par endroits, un dallage bien visible. Les escarpements E et O sont utilisés en défense naturelle ; le côté N, qui descend en pente douce vers le col, est renforcé par une muraille d’environ 2 mètres d’épaisseur, en blocs calcaires bien ajustés, avec l’emplacement d’une entrée parfaitement aménagée. Des vestiges tumulaires pierreux pourraient être attribués à des tours de défense.


La muraille de Larrango au 1er plan, vestige tumulaire pierreux


Le camp d’Urzilo

alt. 566m Saint Martin d’Arrossa


Le piton de ce nom, à 400m plus au S, reprend un peu la même disposition. On remarque ainsi une muraille, mais au S, cette fois, et moins bien conservée que la précédente. Une voie dallée sort du camp, en direction de Baïgorri.


Les dolmens de Baïhuntza

(Baïgorri)

On suivra la piste qui longe la ligne de crête vers le S sur environ 700m


Dolmen n° 1 alt. 420m

Il est visible à gauche de la piste, sur un terrain en légère pente vers l’E Tumulus pierreux de 8m de diamètre, au milieu duquel trois belles dalles délimitent une chambre funéraire orientée O NO -  E SE, totalement vidée.


Dolmen n° 2 alt 400m

A 80m au S du précédent, dans un petit col Tumulus pierreux de 8m de diamètre ; il ne reste plus que cinq petites dalles de la chambre funéraire éventrée, orientée SO NE.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 09:28



Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation










Le massif de Baïgura vue prise du SO



Les cromlechs de Mendizabal

alt 850m – Macaye –

 

Cet ensemble de cercles de pierres est situé sur la ligne de crête entre les pics Erregelu au N et Baïgura au S. Il se répartit en un groupe N de quatre monuments et un deuxième groupe de 3 cercles, à 150 mètres plus au S Un magnifique panorama s’étend à L’E et à l’O de cette crête, illustrant parfaitement le fait que les critères esthétiques n’étaient sans doute pas absents du choix des emplacements funéraires.

Vue prise depuis les cromlechs de Mendizabal vers l'E

 


Les cromlechs d’Orgeletegi

alt. 714m – Ossès

 

Ce groupe de 3 cromlechs est édifié un peu au dessus de la piste pastorale qui longe le flanc O de l’Haltzamendi, à la naissance d’un contrefort marqué par le pointement rocheux dénommé Abarakoharria. Ces moments ont fait l’objet de dégradations anciennes, qui en ont même modifié l’aspect extérieur.

 


Le monolithe du Baïgura

alt. 690m – Bidarray

 

Il gît au flanc NO du Baïgura sur un petit replat en bordure de la piste qui monte du col de Xanthie. Ce volumineux bloc de quartzite de 3,75m de long, pèse environ 4,500 T et présente des traces d’épannelage à son bord E Sa forme nous fait penser qu’il n’a probablement jamais été dressé verticalement. A une vingtaine de mètres au N NO, on peut voir trois tertres d’habitat mesurant respectivement 11m, 8m et 16m de diamètre. Au sommet de ce dernier on note les restes des fondations de pierres d’un très vieux cayolar, réutilisant ainsi un lieu d’habitat bien plus ancien…..

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 09:58

Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation

Le col de Méatsé, entre le pic Iguski à gauche et le Mont Artzamendy à droite

Dolmen Iguski - alt 567m - Itxassou

Ce qui reste de ce dolmen est visible au SO du pic Iguski, à quelques mètres du col Iguskiegi, en bordure de la piste pastorale qui aboutit à ce col.

Dans un tumulus de 9m de diamètre, au milieu d'une profonde dépression centrale, il ne reste qu'une seule dalle en grès rose de 2m de long, d ce qui fut une chambre funéraire....


Le col de Méatse et ses monuments - alt 716m - Itxassou


Ce magnifique col, largement ouvert au N et au S s'est révélé d'une grande richesse archéologique, par le nombre d ses monuments et la coexistence de types architecturaux variés. Il a fait l'objet de plusieurs fouilles (Blot 1970 - Chauchat 71-73 - Blot 1797,1992) en raison de la menace de travaux routiers. Certains de ces monuments n'ont été pas été recouverts à l'issue de leur étude ; laissés à la vue de tous, ils ont été considérablement dégradés par la suite, servant aussi bien de foyers pour les campeurs, que de dépotoirs pour les randonneurs ou l'armée en manœuvre. C'est pourquoi nous recouvrons maintenant systématiquement et en totalité les monuments ayant fait l'objet de fouilles, protégeant ainsi ce qui reste, autant des hommes que des intempéries. Des 12 monuments identifiés sur ce col, beaucoup n'étaient que peu ou pas visibles avant les fouilles. Ici, que 4 décrit décrits, un dolmen et 3 cercles de pierres.


Dolmen Iuskadi

Le Père J M Barandiaran, photo de 1970

Ce monument, fort dégradé, est visible sur le bord de la route qui monte aux paraboloïdes de liaison téléphonique hertzienne. Le tumulus de 8m de diamètre environ a été amputé dans sa partie N par la route. La chambre funéraire d'environ 3,70m de long et de 1,70m de marge est orientée à l'E ; elle possède 4 montants dont seul celui au N bien que fracturé possède encore une hauteur appréciable.


Cromlech Méatsekolepoa n° 8

Il est tangent au S du dolmen. Tout récemment il a été dégradé par le d'un engin. Coupe du cromlech Meatsé 8 par le bulldoze - ciste centrale visible.

Nous avons procédé à la fouille sauvetage en 1992-93.


Cromlech Méatsekolepoa n° 6

Il est situé à environ une douzaine de mètres à l'E NE du dolmen précédent. Initialement peu visible, il mesure 4m de diamètre et est formé d'une petite murette circulaire en pierres sèches ; la ciste centrale, très soigneusement construite, comportait une dalle de couverture reposant sur un délicat assemblage de petites pierres empilées et de petites dalles inclinées. Il n'y avait pas de mobilier.



Cromlech Méatsekolepoa n° 1

Situé à une dizaine de mètres à l'E du précédent, c'est le cercle le plus important de cette nécropole. D'un diamètre de 4,50m, le péristalithe présentait une structure très originale, avec une alternance de petites dalles empilées et d'autres placées de chant, en position rayonnante. Cette disposition (très semblable à Méatse 8) est exceptionnelle. Au centre, un important caisson carré, d'un mètre de côté, était recouvert d'une lourde dalle de grès sensiblement rectangulaire. Il n'y avait ni mobilier, ni charbon de bois.


Monolithe de l'Artzamendi - alt 707m - Bidarray

Il gît en bordure de la piste pastorale à 100m environ au NO de la borne frontière 82. Ce volumineux bloc de grès rose en forme de pain de sucre, mesure 4,20m de long et pèse environ 4T. Il présente des traces d'épannelage sur tout son côté NO jusqu'à l'extrémité pointue ; nous avons retrouvé les éclats de taille  enfouis dans le sol, tout le long de ce bord, lors du dégagement de celui ci, de telle sorte que nous pensons pas que ce monolithe ait jamais été érigé.


Cromlechs de Méatsekobizkarra - alt 730m - Itxassou

On trouvera ces 2 cercles sur un replat dominant à l'E le col de Méatse.


Cercle n° 1

Le plus beau monument de cette montagne, tant par son architecture que par sa situation. Onze pierres forment un cercle de 5,50m de diamètre, certaines atteignant presque 1m de hauteur. En plein centre a été plantée la BF n°81, point de rencontres des 3 provinces ; le vandalisme est ainsi équitablement partagée.


Cercle n° 2

Il est tangent au précédent ; une douzain de pierres de petite taille délimitent un cercle de 6m, qui a fait l'objet de dégradations évidents.


Dolmen du plateau vert - alt 585m - Bidarray

La piste venant de Méatsekobizkarra et qui se dirige vers le NE, en direction du vaste pâturage du plateau vert, se divise en 2 branches ; l'une remonte vers le plateau d'Arluxeta au N, l'autre emprunte le col de Gakoeta vers l'E SE. A environ 1000m avant le sommet de ce nom, on peut voir, sur la gauche de cette dernière piste, la chambre funéraire, orientée plein S, complètement vidée par des fouilleurs clandestins. Il en reste 8 dalles plantées dont certaines brisées et une autre, à 1m au SO, qui est peut être un :montant ou une partie de la table dolménique, gisant sur le sol.

 

Cromlechs d'Arluxeta - alt600m - Itxassou


On prendre l'embranchement N, celui qui monte vers un replat du versant oriental d l'Artzamendi dominant un somptueux panorama. Là, sont édifiés 3 cromlechs dont les diamètres varient entre 3 et 5m ; tous ont été profondément dégradés.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 18:00



Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation









Le col d'Ezurreta



Cromlech d'Ezurreta  -alt 610m - Itxassou


On le peut le voir sur un replat au flanc S du pic Ourrezti, dominant le col d'Ezurreta, important rendez vous de pistes pastorales. D'un diamètre de 7m environ ce cercle est délimité par une trentaine de pierres dont 17 très évidentes.

Sans doute est ce une des raisons qui ont poussé des vandales à violer ce monument en 1978 en y pratiquant (toujours pour rien) une vaste excavation centrale. Nous avons tout rebouché, mais ce cromlech a maintenant perdu toute valeur pour une étude archéologique

 


Monolithe de Gorospil - alt 662m - Itxassou


Il gît en bordure de la piste de crête, tout à côté de la BF 76, dominant le col de Gorospil situé à une centaine de mètres plus bas au S. Ce volumineux bloc de grès rose mesure 3,35m de long et d e nombreuses traces d'épannelage sont visibles tout au long de son bord N, à la base et au sommet. Poids approximatif : 4,800 T. La face supérieure porte quelques signes et lettres gravées, d'origine récente, mais qui sont très probablement en relation avec son rôle de borne pastorale. Sa forme et ses dimensions nous incitent à supposer qu'il n'a probablement jamais été planté verticalement.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:47

Dolmen Ibantelli Est - alt 191m - Sare

Un tumulus pierreux de 12m de diamètre présente en son centre une chambre démolie, à montants latéraux multiples et grand axe SO NE d'environ 2,50m x 1m.



Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Dolmens
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:46

Dolmen Argaïne 1 - alt 330m - Sare

Uun tumulus pierreux de 11m de diamètre avec au centre la chambre funéraire E NE totalement vidée, délimitée par 3 dalles presque complètement effondrées.


Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Dolmens
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:43

Dolmen Larria 1 -alt 420m -Sare

La chambre orientée plein E, formée de 4 dalles dont 2 couchées, apparaît dans un tumulus pierreux de 7m de diamètre.

 

Dolmen Larria 1 Nord -alt 420m - Sare

Visible à 10m au N du précédent ; le tumulus, entouré d'un discret péristalithe, contient une chambre funéraire, complètement démolie, orientée N NE dont seules 3 dalles encore visibles

Les dolmens Larria 1 et Larria 1 N le plus éloigné.
Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Dolmens
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 20:31

Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation

Dolmen Ibantelli Est – alt 191m – Sare

Le dolmen est érigé à gauche d’une piste pastorale qui, partant de la route menant au col de Lizarrieta, monte au flanc E du mont Ibantelli, pour ensuite obliquer au S vers les anciennes houillères. Un tumulus pierreux de 12m de diamètre présente en son centre une chambre démolie, à montants latéraux multiples et grand axe SO NE d’environ 2,50m x 1m.


Dolmen Xarita 1 – alt 390m – Sare

Il est situé sur un petit replat au flanc E de l’Ibantelli, à quelques mètres au dessus de la piste qui aboutit au houillères. Tumulus pierreux de 10m environ, avec une chambre orientée au NE, délimitée par 5 dalles bien visibles, mais complètement ruinée ; on notera la dalle chevet triangulaire.


Dolmen Tomba – alt 436m – Sare

A environ 400m à l’O d la tour dite « des palombières de Sare », sur une croupe dominant le ruisseau Tombako erreka, on peut voir un tumulus pierreux de 8m de diamètre, avec au centre, une chambre orientée E SE. Ce monument a fait l’objet d’une fouille sauvetage en 1987 (Y Chevalier), mais aucun mobilier n’a été recueilli et aucune datation n’a pu être effectuée.


Dolmen Larria 1 –alt 420m –Sare

Il est construit sur un petit plateau à 50m en contrebas et au N de la tour des palombières de Sare. La chambre orientée plein E, formée de 4 dalles dont 2 couchées, apparaît dans un tumulus pierreux de 7m de diamètre.


Dolmen Larria 1 Nord –alt 420m – Sare

Visible à 10m au N du précédent ; le tumulus, entouré d’un discret péristalithe, contient une chambre funéraire, complètement démolie, orientée N NE dont seules 3 dalles encore visibles.


les dolmens de Larria 1 et Laria 1N (le plus éloigné)


Dolmen Larria 2 – alt 450m – Sare

Il est situé à environ 600m au S de la tour des palombières. Sa chambre funéraire a été très bouleversée, il n’en reste qu’une seule dalle orientée à l’E, émergeant d’un tumulus pierreux bien visible de 8m de diamètre environ.


Dolmen Atermin – alt 340m – Sare

Situé sur le plateau de ce nom à l’E de la pise qui suit la rive droite du ruisseau Urio. Trois belles dalles de grès rose délimitent ce qui reste de la chambre funéraire orientée NE SO, entourée d’un tumulus pierreux de 8m de diamètre.


Dolmen Lapitzeta Ouest – alt 310 m – Sare

Sur le vaste plateau du même nom, au flanc septentrional du mont Atxuria. Des 3 dolmens qui suivent, il est le plus occidental, et domine la piste qui monte de la route conduisant aux grottes de Sare. Tumulus pierreux de 8m de diamètre avec, au centre, 2 grandes dalles limitant ce qui reste d’une chambre funéraire à grand axe E O. La grande dalle de couverture, en grès rose, aurait été enlevée pour servir de pierre tombale à Cambo…

Dolmen Lapitzeta Est – alt 310m – Sare

Situé à 16m à l’E du précédent. De la chambre funéraire il ne restait qu’une seule dalle, d’un mètre de long, dans la dépression centrale d’un tumulus pierreux de 7m de diamètre. Elle a récemment disparu.


Dolmen Argaïne 1 – alt 330m – Sare

A environ 100m à vol d’oiseau à l’E SE du précédent et à l’E de la piste pastorale, on peut voir un tumulus pierreux de 11m de diamètre avec au centre la chambre funéraire E NE totalement vidée, délimitée par 3 dalles presque complètement effondrées.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 18:08

Dolmen d'Arrixabale - alt 140m - Sare


  Une chambre funéraire dont il ne reste que 6 dalles est orientée OE et s'inscrit dans un tumulus pierreux, lui même entouré d'un péristalithe aujourd'hui très incomplet.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Dolmens
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact