Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 11:10

Dolmen Galbario 3.

Urrugne.

Situation :

Carte 1245 ouest  Saint-Jean-de-Luz.

271,132 – 1823,605.

Alt. 224m.

Les dolmens Galbario 1 et 2 ont été décrits en 1966, (Chauchat Cl. 1966, p.6). Coordonnées du n° 1 : 270,295 – 1823,603,  Alt. 190m. ; le n° 2 se trouve à 200m au sud du n°1.

Le n° 3  se trouve à environ 400m à l’est nord-est  de la Croix du Calvaire,  sur une petite éminence bien délimitée et bien visible.

Description : Tumulus mixte de terre et de pierres, de 8m de diamètre et 0, 80 de haut. La chambre funéraire rectangulaire, visible au centre, mesure 2,40m  de long et 0,60m de large et est orientée est-ouest. Près d’une trentaine de petites dalles de grès local en marquent les limites. La paroi sud est particulièrement bien délimitée par 9 d’entre-elles, de quelques centimètres de haut, mais  restées bien  verticales ;  il n’y a pas de couvercle visible.

Histoire : dolmen découvert en mars 1970.

 

Dolmen Usatuita 2.

Urrugne.

Situation

Même carte.

270,783 – 1823,003.

Alt. 260m.

Le dolmen n° 1 a été publié en 1966 (Cl. Chauchat 1966, p.10.)

Le n° 2  est à environ 9m au sud du n°1  et situé, comme le précédent en bordure de la piste pastorale, sur un terrain en très légère pente vers le nord, ce qui donne l’impression qu’il est plus épais dans sa moitié sud.

 Description. : Tumulus pierreux ovale de 7m x 6m de diamètre et 0,60 de haut dans lequel  une grande dalle de grès rose, inclinée vers le nord, forme la limite sud de ce qui reste de la chambre funéraire que l’on pourrait estimer avoir eu 2,50 de long, 1,70m de large, et qui orientée est-ouest semble-t-il.

Histoire : dolmen découvert en janvier 1970.

NB : à 3m au sud sud-est du n°1, on peut distinguer, à jour frisant, une sorte de bourrelet circulaire qui pourrait être le vestige d’un tumulus terreux de 6m de diamètre environ ; au centre, une dalle de grès rose  de 0,50m de long et 0,70m de haut pourrait être…une simple borne, ou  l’unique témoin des montants d’une chambre funéraire disparue.

 

Dolmen de Ziburukomendia.

Urrugne.

Situation

Même carte.

275,124 – 1821,259.

Alt. 310m..

Il est situé  sur un replat au flanc sud-ouest du  mont appelé « Montagne de Ciboure », en surplomb du col du Grand Descarga qui la sépare de Larraun (La Rhune).

Description. : Tumulus mixte de terre et de pierres (petits blocs de poudingue), mesurant 6m de diamètre et 0,40m de haut. Au centre une chambre funéraire rectangulaire à grand axe sud sud-ouest, nord nord-est ; elle est délimitée par 4 dalles de grès triasique perpendiculaires les unes aux  autres : à l’est, une dalle 0,90m de long et 0,50m de haut, à l’ouest une dalle de 1,20m de long et 0,60m de haut ; enfin au nord comme  au sud une dalle de 0, 50m de long et 0,30m de haut. Il n’y a pas de couvercle visible.

Histoire : dolmen découvert  en mars 1973. Ce monument a été complètement rasé lors de la plantation de conifères effectuée en 1974.

 

Tumulus-cromlech Larrauntiki 1.

Urrugne.(Vera de Bidassoa).

Situation :

Même carte.

276,632 – 1819,770.

Alt. 660m.

Il est situé, ainsi que les 2 monuments suivants, dans le col de Zizkouitz, entre  Larraun et Larrauntiki, à 10m au  sud sud-est de la borne frontière  22, donc en territoire de Vera de Bidassoa.

Description :  Petit tumulus aplati de 0,30m de haut et d’un diamètre de 4m, délimité par une quinzaine de pierres dont 11 sont  particulièrement visibles dans la moitié  sud. On note une petite dalle dans le secteur sud-ouest, à l’intérieur du monument. : fait-elle partie d’une ciste ?

Histoire : découvert en septembre 1975.

 

Tumulus-cromlech  Larrauntiki 2.

Urrugne. (Vera de Bidassoa).

Situation : à 8m à l’ouest sud-ouest de la borne frontière 22.

Description :  Tumulus aplati de 5m de diamètre et 0,30m de haut. Une quinzaine de pierres bien visibles en marquent la périphérie. On note une légère dépression centrale où apparaissent  4 petites dalles : ciste ?

Histoire : découvert en septembre 1975.

 

Tumulus Larrauntiki 3.

Urrugne. (Vera de Bidassoa).

Situation : Il est à 60m à l’ouest sud-ouest du n°2, au bord sud de la crête , un peu plus en altitude que les précédents, à l’altitude de 662m.

Description : Tumulus mixte mesurant 7m de diamètre et 0,30m de haut, à prédominance pierreuse, affectant une forme de couronne du fait d’une légère dépression centrale de 2m de diamètre.

Histoire :  découvert en septembre 1975.

 

Les cromlechs  de Mandale .

 

Urrugne.

Situation :

Carte 1245 ouest.  Saint-Jean-de-Luz.

272,350 – 1820,585.

Alt. 500m.

JM de Barandiaran a publié en 1953  ( Barandiaran JM de. 1953, p.251,n° 94 ) et décrit en 1962  (Barandiaran JM de. 1962, p.18) sur ce petit replat qui domine à l’ouest le col d’Ibardin, un groupe de 5 cromlechs : le n° 1 : 6 mètres de diamètre et 19 pierres périphériques ; le n° 2 : 5m et 13 pierres ; le n°  3 : 4m et 10 pierres ; le n° 4 : 7m et 11 pierres ; enfin le n° 5 : 8m et 4 pierres ; le matériau employé est la quartzite blanche abondante dans l’environnement du site. Pour certains de ces monuments, nous n’avons pas retrouvé, sur le terrain, les mêmes dimensions, ni le même nombre de pierres, ni les mêmes orientations ; enfin il nous a paru possible de proposer deux monuments supplémentaires. Nous reprenons donc, ci-après, une description rapide de  l’ensemble de cette nécropole (voir plan n° 2).

Le cromlech n°1, le plus au nord, mesure, suivant les axes, entre 5,70m et 6m. de diamètre, avec 19 pierres périphériques. Deux d’entre elles sont particulièrement remarquables : l’une, marquée A sur le schéma, plantée au nord-est, en forme de pain de sucre, mesure 0,70m de haut et 0,50m à sa base ; l’autre, marquée B, au sud, allongée, mesure 1,65m de long et 0,25m d’épaisseur.

Le cromlech n° 2 est situé à 9m au sud sud-est du précédent. Il mesure 6m de diamètre avec 20 pierres  périphériques. On retrouve, en plus de dimensions et d’un nombre de pierres  similaires, un autre point commun avec le n° 1 : les pierres A au nord-est et B au sud, ont sensiblement les mêmes positions, formes et dimensions.

Le cromlech n° 3 est à 4,30m à l’ouest sud-ouest du n°1. Il mesure 3,50 à  4m de diamètre et 7 pierres périphériques, au ras du sol, peu visibles.

Le cromlech n° 4 est à 21m au sud-ouest du n° 1. Il mesure 5,50m de diamètre avec16 pierres périphériques ; la pierre marquée A, au sud-est, mesure 0,70 à sa base et0,70m de haut.

Le cromlech n° 5 est à 2m au sud du précédent. On ne voit actuellement que 3 pierres  qui paraissent décrire un arc de cercle  ayant 6,50m de diamètre ; la plus volumineuse, au nord nord-est, marquée A mesure 0,70m à sa base et 0,30m de haut.

Nous proposons les deux nouveaux cercles  suivants :

Le cromlech n° 6, situé à 12m au sud-ouest du n°2, et à 3m au sud sud-ouest d’un volumineux conifère, le plus à l’ouest du groupe d’arbres à cet endroit.

Description :    cercle très discret de  3m  de diamètre, délimité par 5  pierres, profondément enfouies dans le sol et dont seuls les sommets sont visibles. Comme au col de Méatsé, dans l’Artzamendi (Itxassou),  on peut évoquer des colluvions  importantes venant, ici, du sommet de Mandale à l’ouest et qui ont d’ailleurs pu recouvrir totalement d’autres monuments sur ce site ; une prospection géophysique, comme celle qui a été pratiquée au col de Méatsé, pourrait répondre à la question.

Histoire : monument découvert en juin 1968.

Le cromlech n° 7  est  à  4,50m au sud-est du n° 1.

Description :  cercle de 7,50m de diamètre, délimité par 5 pierres .On note, au nord, une très volumineuse dalle de 1,50m de long, 1,30m de large et 0,15m d’épaisseur, à grand axe nord-ouest sud-est, en grande partie recouverte de mousse, laquelle  dissimule presque aussi en totalité les 4 autres blocs de quartzite, dans la moitié sud du monument.

Histoire : découvert en juin 1968.

 

Tumulus de Subisia

Urrugne.

Situation :

Même carte

275,933 – 1820,238.

Alt. 550m.

 Il est situé à une vingtaine de mètres au sud du petit col, au pied de Soubisia, en bordure de la piste pastorale.

Description :  tumulus mixte  terre et pierres de 6m de diamètre et 0,30m de haut ; monument douteux ?

Histoire ; découvert en octobre 1969.

 

Dolmen Barzeleku 2

URRUGNE D Barzeleku 2 

Commune d’Urrugne.

Situation : N = 43° 19’12’’     O = 01°41’23’’   Alt : 290m.

Au col situé au flanc sud de la colline Mokua, prendre un sentier à droite qui mène à un petit replat orienté vers l’ouest

Description : On note, au sol une dalle de grés rose rectangulaire, mesurant 1,70m de long pour environ 0,75 de large et 0,20m d’épaisseur. Elle est orientée Est-Ouest, et à son extrémité NO on note une dalle plantée de 0,71 m de long, 0,21 d’épaisseur et 0,23m de haut ; de même qu’ apparaît une autre dalle à son autre extrémité SO de dimensions difficilement appréciable (enfouie).

Historique : Monument remarqué depuis longtemps par F. Iturria  (ONF) qui nous l’a signalé en septembre 2010.

 

Monolithe ( ? ) de Barzeleku

URRUGNE Monolithe Barzeleku Commune d’Urrugne .

Situation  N = 43°19’12’’  O = 01°41’23’’    Alt : 295m.

A quelques mètres à l’ouest du dolmen précédent, ce monolithe ( ou simple rocher ?), attire l’attention par sa position dominante sur le col et sur tout l’horizon à l’ouest.

Description : Il mesure 2,80m de haut, 2,30m à sa base, et environ 0,90m d’épaisseur. Il semble  posséder des pierres de calage à sa base, côté ouest.  On note qu’ un volumineux bloc a été séparé du  flanc sud, par un phénomène de gel semble-t-il. Il ne semble pas y avoir de traces d’épannelage.

Historique : Elément  noté par J. Blot en septembre 2010.

 

Dolmen Erentzu (4) ? ( Photo. planche 6)

Commune d’Urrugne.

Situation :  N = 43°18’50’’   O = 01°40’41’’   Alt : 350m.

Il est situé au  flanc nord du mont Erentzu, sur un terrain en légère  pente.

Description :  On ne distingue, à l’heure actuelle, qu’une belle dalle de grés rose local, verticalement plantée dans le sol, dont le  sommet semble avoir été volontairement retaillé ;

elle mesure 1,30m de long à sa base, 1m de haut et 0,20m d’épaisseur. De nombreux fragments de dalles sont visibles aux alentours ; il est possible que des phénomènes de colluvion, au cours des siècles,  aient modifié la nature du sol qui a pu être plus horizontal dans le passé, comme cela semble avoir été le cas pour nombre de dolmens existant au flanc nord du Xoldokocelay.

Historique : Ce monument nous a été signalé par F. Iturria ( ONF) en septembre 2010.

 

Dolmen Erentzu 5

URRUGNE D Errentzu 5 Commune d’Urrugne.

Situation : Coordonnées :  N = 43°18’40’’    O = 01°40’55’’   Alt : 390m.

Il est situé à 25 mètres au S-SO du dolmen Erentzu 1

Description : Au milieu d’un tumulus pierreux de 8 mètres de diamètre et 0,40m de haut, on peut distinguer un ensemble de dalles, dépassant de peu le sol,  qui semblent bien délimiter une chambre funéraire, à grand axe nord-sud,  d’environ 2,30m  de long et 1,20m de large. Une grande dalle de 1, 94m de long délimite la paroi Est, tandis que, à l’ouest la paroi est matérialisé par les sommets de 3 dalles ( d’environ 0,35m chacun ). Au nord et au sud d’autres pierres pourraient faire partie de la chambre.

Historique : monument découvert par J. Blot en janvier 2011.

 

Dolmen Oneaga 3

URRUGNE D Onéaga 3 Commune d’Urrugne.

Situation :  N ) 43°19’30’’    O = 01°42’01’’    Alt : 300m.

Il se trouve sur le flanc N-NE du mont Onéaga.

Monument assez difficile à trouver, au milieu d’une abondante végétation.

Description : On remarque 5 dalles qui émergent du sol, suivant un axe NS, et dont l’épaisseur moyenne est de 0,20 à 0, 25m. On peut considérer que la paroi Est du monument est formée par un alignement de 4 dalles. La plus au nord mesure 0,60m de haut et 0,45m à sa base ; la suivante, en allant vers le sud, mesure 1 mètre de haut et 0,45m à sa base ; la troisième :  0,35m de haut et 0,60m à sa base ; enfin la dernière mesure 0,37m de haut et 0,45m à sa base. De la paroi Ouest il ne subsiste qu’une dalle de 0,25m de haut et de 0,45m à la base. Le terrain n’est pas absolument plat, mais les remarques que nous avons faites pour le dolmen Barzeleku 2 paraissent pouvoir s’appliquer ici aussi.

Historique : ce monument nous a été signalé par F. Iturria ( ONF ), en septembre 2010.

 

Dolmen Urbisi 4 ( photo planche 13 ) 

Commune d’Urrugne

Situation : coordonnées : N = 43°19’49’’   O = 01°42’39’’     Alt : 370m

Sur un replat important, au milieu de la montée qui, du Lezante, va au mont Xoldokogagna  Il est situé   à environ 200m au NE  d’une grande bergerie détruite, et à  80 m environ au sud du dolmen Urbisi 1.

Description :  On note un tumulus circulaire de faible hauteur fait de petites pierres et de dallettes, mesurant environ 5m de diamètre, érigé sur un terrain en très légère pente vers le NE. La chambre funéraire qui mesurerait probablement 1,40m de long et 0,90m de large est marquée par une légère dépression  orientée N-NE  O-SO, dont seule demeure, à sa partie NE une petite  dalle verticale à sommet arrondi.

Historique : monument découvert par J. Blot en mars 2011.

 

Monolithe Urbisi 2

URRUGNE Monolithe Urbisi 2 Commune d’Urrugne.

Situation : coordonnées : N = 43°19’36’’   O = 01°42’46’’    Alt : 460m.

Il est situé à gauche de la piste qui monte du Lezante à environ 100 mètres au sud du monolithe n°1

Description : Grande dalle de grés triasique gisant sur un sol en pente douce vers le nord-est, de forme grossièrement  parallélépipédique ; elle mesure 4,43m dans son plus grand axe         ( orienté EO), 2 mètres dans sa plus grande largeur et d’une épaisseur apparente, suivant les endroit, variant de 0,10 à 0,15 m. Des traces d’épannelage apparaissent en de nombreux endroits du bord nord, et sur la partie est du bord sud.

Historique : monument découvert par P.Badiola en février 2011.

 

Dolmen Xoldokocelay 14

URRUGNE D Xoldokocelhay 14 vue gen URRUGNE D Xoldokocelhay 14 chambre

Commune d’Urrugne

Situation :  coordonnées : N = 43°19’43’’    O = 01°42’55’’   Alt 380m

Il est situé sur un petit replat à quelque distance de la rive droite d’un petit ruisseau.

Description : La chambre funéraire, rectangulaire à grand axe orienté NE-SO,  mesure 2,30 m de long et 1,50m de large. Elle est délimitée par une douzaine de dalles de modestes dimensions. La paroi nord est délimitée, par deux (ou trois ?) dalles dont l’une mesure 0,47 m de long et 0,47 m de haut, l’autre  0,45 de long et 0,40m de haut. A l’ouest, on note deux dalles debout et une couchée, aux dimensions semblables aux précédentes ; la paroi sud  est essentiellement marquée par  quatre  dalles  dont les longueurs varient de 0,30 à 0,50m et les hauteurs de 0,10 à  0,30m. Enfin la paroi est est délimitée par au moins trois dalles, dont les longueurs varient de 0,40 à 0,53m et la hauteurs de 0,20 à 0,40m. Cette chambre est inscrite dans un tumulus d’ environ 4 mètres de diamètre, essentiellement  pierreux, faits de petites dalles  de grés local.

Historique : monument découvert par P. Badiola  en février 2011, et dégagé par F. Meyrat. 

 

 

Cas particuliers : 

 

Tumulus de Biskartxu  ( ? )

urrugne T biskartxuCommune d’Urrugne

Situation : Coordonnées : N = 43°18’38’’      O = 01°42’28 ‘’   Alt : 380m.

Il se trouve à l’extrémité d’un petit replat, à une vingtaine de mètres au NE. du GR. 10, après que celui-ci ait contourné par le nord la colline de Mandale, en venant d’Ibardin.

Description : il s’agit d’une structure constituée d’une quarantaine de pierres enfoncées dans le sol,  affectant la forme d’une galette circulaire de 3 mètres de diamètre dont 3 pierres jointives pourraient concrétiser  le centre. Cet ensemble, bien que douteux,  est très semblable au tumulus Apatessaro 8 ( Tome 1, de  notre Inventaire p.39 ), ou au tumulus Erreta 1 (Tome  1, p.36 ) ou encore au tumulus Caminarte 3 ( voir add. 2011)

Historique : tumulus découvert pat Blot. J en novembre 2010.

.

Dalle plantée  de Xoldokogaina

URRUGNE Dalle plantée XoldokogagnaCoordonnées : N = 43°19’35’’   O = 01°43’04’’    Alt : 460m.

Dalle située sur la pente nord du mont Xoldokogaina, à une centaine de mètre environ au dessous du dolmen Xoldokogaina 1 ( voir Tome 2 , add. 2010). Cette dalle est érigée sur un « tumulus » d’environ 3,60m de diamètre que traverse une piste pastorale orientée E-O. La dalle, plantée selon un axe O.E. est  légèrement inclinée vers le nord. Elle  est en grés local, mesure 0 ,78m de haut ; sa base, solidement implantée mesure 0,40m de long et l’épaisseur varie de 0,17m à la base à 0,9 m au sommet.  On distingue sur ce dernier, taillé en pointe, une croix gravée en profondeur, au 2 branches égales ( 7 centimètres chacune), et orientées selon les 4 points cardinaux ; enfin tout le bord ouest de la dalle présente des traces évidentes d’épannelage. Le « tumulus », qui se fond dans son secteur sud avec la piste, est, par ailleurs, nettement visible. Enfin, le sol au pied de la dalle, côté nord, est creusé , très probablement par les ovins, ce qui a favorisé, avec la pente, l’inclinaison de la dalle. Borne pastorale ? vestige de dolmen ?  (peu probable ). Historique : Dalle découverte par Blot, J. en octobre 2010.

 

Dalle couchée Urbisi 5

urrugne dalle couchee urbisi aurrugne dalle couchee urbisi bCommune d’Urrugne.

Situation : Coordonnées  N =  43°19’30’’   O = 01°42’54’’   Alt : 472m

Quand le sentier  venant du Lezante atteint son sommet,  continuer encore 200 mètres environ, puis aller en direction sud  pour trouver  cette dalle à une quarantaine de mètres.

Description : Dalle de grés triasique, gisant au sol, de forme losangique, mesurant 3,47 m dans son plus grand axe, orienté NE-SO., et 1,10 m de large ( photo A )  Lorsque nous avons voulu apprécier son épaisseur, nous avons constaté ( F. Meyrat) qu’une grande partie du bord  NO ne faisait qu’un avec une grande dalle sous-jacente ( photo B ). On note tout le long du bord libre, au SE des traces de taille, et semble-t-il aussi des traces de barre à mine au nord ; il semble enfin que la dalle qui gît à quelques centimètres  au NO. ( 1,45m x 0,90m) (photo B),  soit un  éclat enlevé à ce même « monolithe » Au vu de l’ensemble de ces constatations, nous éliminons cet importante masse de grés de la catégorie des « monolithes »    

Historique :  dalle découvert par A. Martinez en avril 2011.

 

Pierre couchée Urbisi 6

URRUGNE Pierre couchée UrbisiCommune d’Urrugne. Coordonnées :N = 43°19’32’’   O = 01°42’49 ‘’   Alt : 470m.

Cette pierre gît sur un sol en pente douce vers le NE, à environ 30m à gauche de la piste ascendante,  et le dolmen Urbisi 2 se trouve à environ 200m au NE.  Elle affecte la forme d’un parallélépipède  rectangle à grand axe E-NE  O-SO, et mesure 1,70m de long, , 0,85m de large et son extrémité ouest est plus étroite ( 0,33m ). ; son épaisseur moyenne est d’environ 0,40m. Pas de traces d’épannelage visibles semble-t-il.  Pierre découverte par P. Badiola en février 2011.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 20:02

Dolmen d’Hauzay.

Urepel.

Situation :

Carte 1346 ouest.  Saint-Etienne-de-Baïgorri.

297,389 – 1789,750.

Alt.990m.

Il est situé sur cette longue ligne de croupes  orientée nord-sud, qui s’étend du mont Otsaxar au nord, au Lindus au sud. Il est à environ 150m au sud du col d’Hauzay, et en bordure de la piste pastorale antique dominant la route récemment tracée, toute proche.

Description : Tumulus pierreux d’un diamètre de 5,30m environ, et 0,40m de haut. Il semblerait que l’on puisse y distinguer un péristalithe, difficile cependant à affirmer dans le contexte pierreux de ce tumulus. La chambre funéraire, orientée sud sud-est mesure 1,40m de long, 0, 90m de large et 0,60m de profondeur De cette chambre, il ne reste que 2 dalles plantées  dont  une, à l’ouest mesure  1,40m de long et 0,60m de haut ; à l’est gît la grande dalle de couverture, mesurant 1,40m de long et 0,90m de large.

Histoire : dolmen découvert en août 1972

 

Dolmen d’Hortz-Zorrotz.

Urepel.

Situation.

Même carte.

297,509 – 1789,158.

Alt.1010m.

Il est situé en bordure de la piste pastorale qui vient du cirque rocheux d’Hortz-Zorrotz, et des  monuments  que celui-ci recèle à 150m au nord ( voir cromlechs et tumulus décrits à la commune de Banca ).

Description : Tumulus pierreux de 11m de diamètre et 0,50m de haut, recouvert de mousse. La chambre funéraire, orientée sud sud-est, mesure 1,44m de long, 0,90m de large et 0,30m

de profondeur ;  elle est délimitée par 2 dalles perpendiculaires espacées de 0,50m., ayant toutes deux  les mêmes mensurations : 0,90m de long, 0,30m de haut et 0,30m d’épaisseur.

Histoire :dolmen découvert en août 1972.

 

Tumulus Caminarte 1.

Urepel.

Situation :

Même carte.

297,046 – 1792,196.

Alt.930m.

Toujours situé, comme les monuments précédents, en forêt d’Hayra,  il est à 17m au sud de la route qui va au col de Teillary, à 500m au nord-ouest de ce dernier, et en bordure du chemin de crête qui vient du sud.

Description : Un amoncellement de blocs de grès et de schiste détermine un tumulus de 5m de diamètre et 0,40m de haut : au centre une légère dépression à grand axe nord-sud (fouille ancienne ?).

Histoire : monument découvert en août 1978.

 

Tumulus Caminarte 2.

Urepel.

Situation : à 1,50m au sud-est du n° 1.

Description : Tumulus de 6m de diamètre, plus plat que le précédent, sa hauteur est difficile à évaluer : 0,20 à 0,30m de haut. On distingue bien un petit massif pierreux central, et il y aurait probablement un péristalithe, mais mal individualisé en l’état actuel.

Histoire : découvert en août 1978.

 

Tumulus Mizpira 2.

Urepel.

Situation :

Même carte.

295,885 – 1794,798.

Alt 840m.

Ces monuments sont situés sur la ligne de croupe, bien plus au nord que les précédents. Nous avions décrit  (Blot J.,1972 b , p.190), un premier  tumulus dans la commune de Banca ; deux autres tumulus, tangents, sont  situés à 180m environ au sud sud-est  du précédent, à 848m d’altitude, dans un petit col au carrefour de plusieurs pistes pastorales.

Description : petit tumulus mixte de terre et de petites pierres, aplati en galette, de 6m de diamètre et 0,50m de haut.

 

Tumulus Mizpira 3.

Urepel.

Situation : il est tangent au sud du précédent.

Description : identique au n°2.

Histoire : ces deux monuments ont été découverts en  août 1972. Ils ont été rasés depuis par le passage d’une route.

 

Tumulus de Caminarte n° 3.

urepel t carminarte 3

Commune d’Urepel.

Situation :  Coordonnées : N = 43°04’03’’       O = 01° 22’34’’           Alt = 920m.

Ce très discret monument se trouve devant un poste de tir à la palombe, à 5m à l’E. des deux autres tumulus n° 1 et 2 ( photo. planche 4), découverts par nous et déjà publiés,(voir  Tome 1 de notre inventaire, p.54 ).

Description. Une quinzaine de petites blocs de schiste disposés quasiment en spirale dans le sol, forment comme une galette de 1,40m de diamètre, bien visible, mais dépassant à peine la surface.

Historique : Monument découvert par J. Blot en mai 2010.

 

Tertres d’Harriondoko Kaskoa ( 6 TH).

Commune d’Urepel

Situation :  Coordonnées :  N = 43°02’42’’          O = 01°22’42’’     Alt : 890m.

Tertres situés dans un petit col à environ 500m au SO. du col d’Hauzay.

Description : On peut décrire 6 tertres d’habitat, établis sur un terrain en légère pente vers le nord. Le tertre n° 1 le plus à l’Est se trouve à environ 200m  au SO., du petit col à l’arrivée de la route venant d’Hauzay ; de forme ovale comme tous les autres, il mesure 6m x 5m et 0,40m de haut. Le tertre n° 2 est à 26m au SO.du précédent, il mesure 7m x 6m et 0,30 de haut ; Le n° 3 est à 14 m au  SO., du n°2 ; le n° 4 à 15m à l’O., du n°2  et on peut voir les vestiges de 2 autres tertres accolés à lui, côté E. Le n° 5 est à 5m  à l’E.. du précédent, et lui aussi possède les restes de 2 ou 3 tertres à son flanc NO. Enfin le tertre n° 6 est à 7m au N., du précédent et mesure 7m x 7m.

Historique : tertres découverts par J. Blot en mai 2010.

 

Dolmen Iraztei n°3.

UREPEL Dolmen Iraztei 3

Commune d’Urepel.

Situation : coordonnées N = 43°03’ 43’’      O = 01°22’24’’    Alt : 960m.

Ce dolmen se trouve à 20 mètres  au S.SO du dolmen n° 2  lequel se trouve à 23mètres au S.SO du n° 1, ces deux derniers monuments ayant été décrits par JM de Barandiaran  ( 6, p.7).

Description : On note un tumulus pierreux de 6 mètres de diamètre et 0,60m de haut, érigé sur terrain plat, formé de blocs de schiste gréseux de dimensions  variables. Au centre se voit une pierre rectangulaire de calibre plus important,  presque couchée à la surface du tumulus, selon un axe NS., l’extrémité sud étant enfoncée dans le monument. Elle mesure 0,80m de long, 0,71m de large et 0,40m d’épaisseur en moyenne. Vestige d’un élément de la chambre funéraire ou de son couvercle ?

Historique : monument découvert par J. Blot en mai 2010.

 

 Rappelons ici pour mémoire, et toujours dans la commune d’Urepel, l’ensemble formé par

 les deux cromlechs d’Hortz-Zorrotzn° 1

UREPEL Cromlech Hortz Zorrotz 1

et n° 2  ( 17, p.192),


et les deux tumulus  du même nom ( voir Tome  n° 1, p22 ).

 Coordonnées :  N = 43°02’35’’       O = 01°22’17’’        Alt : 1025m

A propos de ces tumulus,  précisons que  :

Le  tumulus n° 3 d’Hortz-Zorrotz,

UREPEL - Tumulus Hortz Zorrotz 3

à 4m au sud sud-est du cromlech n° 2, présente en son centre un petit amas pierreux d’environ 8 pierres – de calcaire local - et que sa périphérie pourrait être délimitée par une douzaine de pierres, peu visibles, disposées en cercle.


 Le tumulus pierreux  n°4 d’Hortz-Zorrotz

UREPEL - Tumulus Hortz Zorrotz 4

 à 2 mètres au SO du cromlech n°2.  mesure une vingtaine de centimètres de haut, et  est constitué d’une quinzaine de pierres ( calcaire local) dont certaines paraissent délimiter une ébauche de cercle périphérique, surtout visible dans sa moitié nord-est..

 

Tumulus Urtaray n°1 : 

UREPEL Tumulus Urtaray 1

Commune d’Urepel.

Situation : coordonnées  N = 43°02’09’’     O = 01°22’02’’  Alt = 1120m.

 Monument érigé sur la ligne de crête.

Description : petit tumulus pierreux de 30 à 40 centimètres de haut, constitué d’un amas central recouvert par une  dalle de 0, 84m de long, 0,54 m de large et 0,20 d’épaisseur, à base large et arrondie vers l’est et plus étroite vers l’ouest. Cette dalle est entourée d’une vingtaine de pierres, de calibre plus modeste, enfouies dans le sol mais cependant mobiles. La périphérie de tumulus est marquée par huit pierres ( péristalithe ?) dépassant de peu la surface du sol,  certaines atteignant  cependant 0,50 à 0,60m de long.

Historique : monument découvert par J.Blot en Juillet 2010.

 

Tumulus Urtaray 2 .

UREPEL Tumulus Urtaray 2

 Monument douteux.

Commune d’Urepel.

Situation. Coordonnées :  N = 43°02’03’’   O = 01°22’19’’.     Alt : 1140m

Toujours situé sur la ligne de crête.

Description :  petit tumulus pierreux, apparaissant sous la forme d’un léger relief circulaire d’environ 4m de diamètre et quelques centimètres de haut. Au centre se voient une douzaine de petites pierres, tandis  qu’à la périphérie, à l’est et surtout à l’ouest,  on peut en voir quelques autres.

Historique : Monument découvert par J. Blot en Juillet 2010.

 

Nous avons aussi  profité de notre passage en ces lieux  pour relever quelques coordonnées au GPS  d’autres  monuments de cette montagne -  déjà connus et publiés - relevant de la commune d’Urepel :

Dolmen d’Hortz-Zorrotz ( voir  Tome  1 , p.53, de notre Inventaire)

N = 43°02’29’’   O = 01°22’12’’  Alt = 1000 m.  

UREPEL - Tumulus Hortz Zorrotz

Dolmen d’Hauzay (voir Tome 1 de notre Inventaire, p.53 ) . : N = 43°02’25’’   O = 01°22’10’’    Alt : 1020 m.  

UREPEL - Dolmen d’Hauzay

Dolmen de Kutxaxarria ( 6, p.7-  12, p. 238 ).

N = 43°04’03’’   O = 01°24’02’’   Alt :  540m.

UREPEL Dolmen de Kutxaxarria

Tumulus de Mizpira 2 et 3  ( Voir Tome 1 de notre Inventaire ,p 54) 

N = 43°05’28’’       O = 01°23’34 ‘’    Alt : 832m.

 Tumulus Mizpira 1 ( voir 17, p.190 ) ( commune des Aldudes ) : 

N = 43°05’34’’  O = 01°23’40’’  Alt : 850m.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 21:46

Dolmen  Altsaan 3.

Sare.

Situation :

Carte 1245 est. Espelette.

279,560 – 1820,380.

Alt. 500m.

 JM de Barandiaran  ( Barandiaran JM de. 1946, p. 24) avait publié le dolmen n°1  (coordonnées : 279,450 - 1820,473 Alt 528m), et nous même le n°2  (Blot J. 1971, p. 26.), sous le nom d’Altsaan est. Tous les monuments suivants  sont échelonnés le long de la crête rocheuse de ce nom qui descend vers le sud-est.

Altsaan 3 est situé à 15m au sud du n°2.

Description : Petit tumulus pierreux, fait de fragments de dalles de grès, d’environ 5m de diamètre et 0,60m de haut. La chambre funéraire, quadrangulaire, orientée ouest-est, mesure 2,10m de long, 1,10m de large et 0,40m de profondeur ; elle est délimitée par de  petites dalles de grès rose local. Au sud : 3 dalles dans le prolongement les unes des autres, mais non jointives, ayant les mêmes dimensions :0,50m de long et 0,40m de haut. La paroi nord  est constituée de 2 dalles de mêmes dimensions que les précédentes, plus ou moins inclinées  vers le sol ; il en est de même pour les parois est et ouest. Il n’y a pas de couvercle visible

Histoire : dolmen découvert en octobre 1977.

 

Altsaan 4.

Sare.

Situation.

Carte 1245 est. Espelette.

279,850 – 1820,105.

Alt. 450m.

On trouve ce monument en  continuant à descendre la crête rocheuse vers l’est, à environ 300m au sud-est du précédent ; il est érigé dans le dernier petit col, près d’une échancrure qui fait communiquer les deux versants  de cette crête.

Description : Tumulus pierreux de 7m de diamètre. La chambre funéraire n’est pas centrale, mais dans le quadrant nord-est, peut-être du fait que le tumulus pourrait avoir été remanié par la construction d’un abri pastoral dans le secteur sud. Cette chambre, orientée est-ouest, mesure approximativement 2m de long et 1m de large. A l’ouest une dalle de chevet reste plantée et verticale de même qu’une autre  au sud ; 3 autres dalles, couchées,  complètent  les parois sud, est et nord.

Histoire : dolmen découvert en octobre 1977.

 

Dolmen Argaine 2 :

Sare.

Situation :

Carte 1245 est.  Espelette.

279,175 – 1819,970.

Alt.330m.

Ce dolmen n’a aucun rapport avec le dolmen du même nom décrit par JM de Barandiaran  au sud   sud-ouest des grottes de Sare. (Barandiaran  JM de. 1951, p.240, n° 267 ). Il s’agit d’une simple homonymie.

Argaine 2 est situé dans le petit vallon qui naît entre la crête d’Altsaan au nord et Athekaleoun et Ourkilepoa au sud. Il est visible  à 100m  au sud sud-est de la borde Argaïne et il  tangent au nord d’un chemin rural ; il  bénéficie d’une très belle vue dégagée à l’est.

Description :  Tumulus mixte de terre et de pierrailles, d’environ 11m de diamètre et 0,60m de haut. Une dépression centrale contient la chambre funéraire orientée sud-est nord-ouest, et mesurant 2,50m de long, 1,50m de large et 1,15m de profondeur. Il ne reste que 2 dalles limitant cette chambre :

Une dalle nord mince, mesurant 1,80m de long,1,15 de haut et une autre, à l’ouest, pratiquement perpendiculaire à la précédente, de 2,40m de long,et 0,50 de haut, beaucoup plus épaisse (près de 0,40m) et profondément enfoncée dans le sol. Pas de couvercle visible.

Histoire : dolmen découvert en septembre 1976

 

Dolmen Gastenbakarre 3.

Sare.

Situation :

Carte 1245 est.  Espelette.

280,468 – 1820,410.

Alt. 269m.

Nous avons décrit (Blot J. 1971, p.6) deux dolmens situés en un petit col au flanc nord est de Larraun, à environ 1000m à vol d’oiseau au nord du col de Saint-Ignace. Le n°1 a été complètement saccagé depuis par des « chercheurs de trésor » !

Il est à environ 150m au sud-est du n°2,  et à 3m au nord est du chemin qui monte vers Altsaan.

Description : On note un tumulus mixte de terre et de pierres de 11m de diamètre et 0,70m de haut. Au centre une chambre funéraire bien visible, orientée plein est, mesure 2m de long, 090m de large et 0,45m de profondeur. Elle est totalement vidée de son contenu puisque le fond en est visible, tapissé d’un petit dallage de plaquettes de grés, chose assez rare dans le cas de ces monuments dans notre région.

Quatre dalles délimitent par ailleurs cette chambre :

Au nord, une belle dalle, légèrement inclinée vers l’intérieur, mesure 1,70m de long et 0,45m de haut ; elle est prolongée par une seconde, de dimensions plus restreintes : 0,70m de long et 0,65m de haut.

A l’ouest, une dalle mesurant 0,90m de long et 0,30m de haut,  est perpendiculaire à la précédente.

A l’est, on note une dalle bien plus petite, de 0,50 de long et 0, 45m de haut.

Il n’y a pas de couvercle visible.

Histoire : Dolmen découvert en avril 1974.

 

Dolmen de Gorostiarria.

Sare.

Situation.

Carte 1245 ouest  Saint-Jean-de-Luz.

278,310 – 1820,632.

Alt 549m.

Il est situé à 30m à l’est du petit bois marqué 541 sur la carte IGN, et à 30m au nord des rails du funiculaire, sur un terrain  en légère pente  vers le sud. De ce col on a une très belle vue vers vers les montagnes à l’est.

Description. : Tumulus terreux recouvert d’herbe, de 9m de diamètre et  0,40m de haut. Cinq pierres à sa périphérie évoquent un possible péristalithe. Le tumulus paraît plus marqué  dans sa partie sud du fait de la légère inclinaison du terrain. La chambre funéraire, orientée est sud-est, mesure environ 1m de long,0,70m de large et  0,25 de haut ; elle est délimitée par 2  modestes dalles en grès rose local :

Au sud-ouest, une dalle de 1m de long,0,22 d’épaisseur et 0,25m de haut ; une autre, au nord-est de 0,35m de long et 0,25 de haut. Il n’y a pas de couvercle visible.

Histoire : dolmen découvert en octobre 1975.

 

Dolmen  Larria 4.

Sare.

Situation.

Carte 1245 est Espelette.

281,248 – 1814,515.

Situés au nord-ouest du mont Sayberry, les dolmens Larria 1, 2, et 3 ont été décrits  initialement en 1946 ( Barandiaran JM de. 1946, p.34) et le dolmen Larria 1 Nord l’a été en 1967 ( Chauchat Cl.,. et Tobie JL.. 1967 p.83).

Le dolmen Larria 4  est situé à 40m à l’est sud-est du n°3.

Description. : Tumulus pierreux tout à fait semblable à celui du n° 3, formé de petits blocs de grès rose. Il mesure 8m de diamètre et 0, 40m de haut, et il est adossé, au sud-ouest, à une crête rocheuse. Ce tumulus, bien qu’érigé au milieu de nombreux blocs de grès épars autour de lui et sur un terrain en très légère pente, est cependant bien  identifiable. Il n’y a pas de chambre funéraire visible, ni de dépression centrale ; peut être s’agit-il d’un monument vierge ?.

Histoire : monument découvert en septembre 1970.

 

Dolmen de Lezia.

Sare.

Situation.

Carte 1245 est. Espelette.

282,125 – 1815,463.

Alt. 210m.

Il est situé sur une petite colline qui domine immédiatement, au sud, la route qui arrive aux grottes de Sare, à environ 300m à vol d’oiseau au nord nord-ouest du parking de celles-ci.

Il est construit  à 20m au nord d’un amoncellement de gros blocs de poudingue, visible de loin.

 Description :  Tumulus pierreux de 10m de diamètre et 0,60m de haut, formé de blocs de grès rose local de la taille d’un pavé. De la chambre funéraire, orientée ouest-est, et qui devait initialement mesurer environ 2m x 1,10m, il ne reste que deux belles  dalles de grès rose en place, apparaissant dans une profonde dépression centrale. Le montant nord  mesure 1,70m de long, 0, 70m de haut et 0,20m d’épaisseur ; il est incliné vers le nord et présente des traces d’épannelage à son bord supérieur. Le montant sud, aux bords arrondis, ne présente pas de traces de régularisation ; il est  légèrement plus long que le précédent : environ 2m , et 0,30m de haut avec une épaisseur de 0,25m, et  très fortement incliné vers le nord. Ceci est du à la pression exercée sur sa face externe par le tumulus pierreux qui la recouvre entièrement, et qui est lui même édifié sur un terrain en pente vers le nord. On note sur le bord sud-est du tumulus  deux gros fragments de dalle, dont un partiellement enfoui ; ils pourraient représenter tout ou partie d’un montant ou de la table de couverture. De même, il existe  à 7m à l’est nord-est du tumulus un autre important fragment de dalle, dont un bord est épannelé ; est-ce une partie d’un montant ?

Histoire : Il nous a été signalé en mai 1999.

 

Tumulus-cromlech Airagarri 2.

Sare.

Situation.

Carte 1245 est Espelette.

278,995 – 1820,930.

Alt. 540m.

Le cromlech n° 1 a été décrit en 1949 ( Barandiaran JM de. 1949, p.206) et 1953 (même auteur 1953 p. 250 n°85.).

Il est situé sur le plateau très remanié par l’homme, à environ  70m au sud  sud-est de l’ancienne redoute en pierres sèches, et à 25m à l’est de la piste qui va de cette redoute au chemin Altsaan-Ihicelhaya.

Description : Petit tumulus mixte de terre et dallettes de grès rose, mesurant 3,50m de diamètre et 0, 20m de hauteur. Douze pierres délimitent la périphérie, dont une, très visible, de 0,40m de haut.

Histoire : monument découvert en février 1974.

 

Cromlech Airagarri 3.

Sare.

Situation. Sur le même plateau que le monument précédent,  et à 15m au sud sud-ouest de lui.

Description : Une dizaine de pierres délimitent un cercle de 2m de diamètre ;  en secteur ouest, l’une d’elles, mesurant 1m de long et 0,20 de haut est particulièrement visible.

Histoire : monument découvert en février 1974.

 

Tumulus d’Altsaan.

Sare

Situation.

Carte 1245 est Espelette.

280,207 – 1819,850.

Alt. 320m.

Il est situé sur un petit replat à 80m environ à l’est de l’extrémité rocheuse de la crête d’Altsaan, et à 100m au sud-ouest d’une bergerie. Le terrain est en légère pente vers le sud-est.

Description : Tumulus mixte de terre et de pierres de 10m de diamètre et 0,20m de haut, avec une légère dépression en son centre.

Histoire : monument découvert en septembre 1976.

 

Tumulus de Nabarlaz  ( ou Nayalaz).

Sare. (Etchalar).

Situation :

Carte 1245 est  Espelette.

279,930 – 1813,805.

Alt 430m.

Il est situé dans le col de ce nom, à 14m au sud-est de la borne frontière 50, donc en territoire d’Etchalar.

Description : Tumulus  de terre, à sommet aplati, de 5m de diamètre et 0,60m de haut.

Histoire : monument découvert en mars 1970.

 

Tumulus d’Olhayn.

Sare.

Situation :

Même carte.

279,757 – 1818,266.

Alt. 350m.

Il est situé au milieu d’un col, sur un terrain en très légère pente, à l’ouest du mont du même nom, et de la chapelle en ruine édifiée à son sommet.

Description :Tumulus pierreux, formé de petits galets et de débris de plaquettes de grès rose local, il mesure 6m de diamètre et 0,40m de haut.

Histoire : monument découvert en novembre 1974.

 

Dolmen de Xabaloa

Sare.

Situation.

Carte 1245 est  Espelette..

279,625 – 1816,325.  Alt. 170m.

Nous ne voulons pas terminer ce chapitre sur Sare sans évoquer un monument actuellement disparu, et que nous avons eu beaucoup de mal à localiser.

Ce monument, était érigé sur une petite colline située au flanc nord-est du mont Ibantelli, qui domine , au sud, le ruisseau Xabaloa ;  il était à 100m à l’ouest au dessus de la route qui mène à Etchalar, sur la gauche du chemin rural  reliant cette route à Xabaloa. Ce monument a été découvert en 1944 (Barandiaran JM de 1951, p. 243.).

Description : tumulus pierreux de 6m de diamètre et 0,60m de haut, au centre duquel 2 dalles verticales laissaient entrevoir la forme rectangulaire de la chambre funéraire, environ 1,50m  x 1m et 1m de profondeur, orientée est-ouest. La dalle du coté sud était marquée d’une croix gravée sur la face externe, tandis que l’autre avait un rhombe. Ces dalles ont été enlevées pour  la construction de la maison Mailuen Bordaberri. Il existe, très proche, sur cette colline, une borde neuve appelée « Axuria ».

 

Dolmen Altsaan  10

sare d altsaan 10

Commune de Sare

Situation : coordonnées : N = 43°18’41’’     O = 01°36’12’    Alt : 405m.

Monument fort difficile à trouver. Le mieux est de partir du petit col situé à 430 m d’altitude, où se trouvent les dolmens Altsaan 4 et 7, un  monolithe,  ainsi que  2 dalles couchées.  De ce col, se diriger vers le NE, une  centaine de mètres plus loin  et plus bas. Un long filon rocheux descendant lui aussi vers le nord-est, fait d’empilement de dalles épaisses, sur environ 80m de long, en arrêtant la solifluxion des terres en amont, a déterminé, à son extrémité supérieure SO,  la formation  d’un  pseudo-replat, d’une vingtaine de mètres de large. C’est sur ce dernier, qui  forme lui aussi  un angle  d’environ 30°  par rapport à l’horizontale que  le dolmen est érigé, ce qui reste tout à fait exceptionnel.

Description : on note un tumulus très érodé et remanié, de 7 à 8 m. de diamètre et 0,70m de haut environ ; il est fait de petites dalles disposées en « écaille de poisson » de façon très régulière, en particulier dans son secteur la mieux conservé, au SO. Dans la région centrale, apparaissent deux fragments de dalles, verticaux et parallèles qui peuvent matérialiser une chambre funéraire de 1,50m de long et 1m de large, à grand axe orienté SE-NO. Dans le secteur SE  de ce tumulus, il semble que certaines dalles puissent être attribuées à un péristalithe ; sur son flanc NO, à 2,80m de la chambre funéraire, gît une grande dalle parallélépipédique, de 2,60m de long, 1,50 de large et d’une épaisseur variant de 0,14 à 0,30m ; il semble qu’on puisse la considérer comme la table de couverture,  de même que, peut-être, deux autre fragments situés au  flanc NE du tumulus et mesurant respectivement 0,80m x 0,74m et 1,02m x 0,82m.

Historique : Monument découvert par  I.Txintxuretta en mars 2011.

 

Dalle couchée d’Altsaan n° 2 

sare dalle couchée 2 altsaan 

Commune de Sare :

Situation : coordonnées : N =  43°18’40’’  O = 01°36’14 ‘’   Alt : 430m

Elle est située à une vingtaine de mètres au NE du dolmen Altsaan 4 (voir chap.1 p. 17), à l’amorce de la pente qui mène au dolmen Altsaan 10.

Description : dalle de grés de forme oblongue dont le grand axe  EO mesure 2, 77m ; sa largeur maximum est de 0,90m et son épaisseur de 0,25 à 0, 30m en moyenne. Quelques traces d’épannelage semblent pouvoir être notées aux bords sud, nord, et à son extrémité ouest.

Historique :  dalle vue par F. Meyrat en 2011 et,  peut-être avant lui, par I. Txintxuretta.

 

Monolithe d’Argaïne.

sare m argaine

Commune de Sare

Situation : Coordonnées : N = 43°18’ 37’’   O = 01°36’52’’  Alt : 373m.

Il gît sur le sol,  tangent à l’ouest, au sentier GR.10, au niveau d’un vaste replat marqué par un beau pâturage.

Description : il s’agit d’une dalle de grés rose, de forme grossièrement parallélépipédique, à grand axe  orienté nord sud, mesurant 2,27 m dans sa plus grande dimension, 1,12m de large et dont l’épaisseur varie, suivant les côtés, de 0,10m à 0,23m. Il semble que l’on puisse noter quelques traces d’épannelage à son bord ouest. A  quelques centimètres de son extrémité nord, existe un bloc de grés  triangulaire, mesurant 1, 05 m à sa base, qu’il est difficile de rattacher à la dalle précédente.

Par contre, tangente à l’est, une dalle de grés, elle aussi de forma approximativement triangulaire,  mesurant 1,10m de long, 0,98m de large, et 0, 11m d’épaisseur (apparente) à l’ouest, pourrait être, semble-t-il, rattachée à la dalle principale. Nous pensons, comme l’inventeur, que cette dalle pourrait en constituer le sommet « en pointe » qui se serait brisé et retourné avant de toucher le sol -  dans le cas d’un monolithe dressé - ( dont la base nord aurait été enfoncé dans le sol ). Des irrégularités en forme de « cannelures » sont en effet retrouvées tant au bord ouest de la grande dalle que  sur le bord nord-ouest de ce  fragment triangulaire, suggérant qu’il s’agit bien d’un même bloc brisé. Seul un dégagement complet de l’ensemble pourrait trancher le problème.

Historique : monolithe découvert par P. Velche en août 2010.

 

Tumulus d’Argaïne

Commune de Sare.

Situation :  On le remarque à 12 mètres au sud-est du monolithe précédent.

Description : tumulus pierreux, en partie dissimulé par la végétation, de prés de 6 mètres de diamètre et 0,20 à 0,30m de haut.

Historique : tumulus découvert par J. Blot en janvier 2011.

 

Dolmen  Fago 2 ( ? )

sare d fago2

Commune de Sare .

Situation :  Coordonnées :  N = 43°17’55’’   O = 01°37’07’’  Alt : 545m.

Ce probable dolmen est tangent au sud de la piste 4x4,  un peu avant qu’elle n’atteigne le col de Fago.

Description : On note, contre un buisson d’ajoncs, quelque pierres d’assez importantes dimensions, qui ont roulé là ( naturellement ? action anthropique ?) ; elles dissimulent en partie une dalle de grés  verticale, solidement plantée dans le sol -  un tumulus probable -  selon un axe EO. De forme trapézoïdale, cette dalle verticalement plantée, mesure plus d’un mètre à sa base,  0,76m de haut, et son épaisseur varie de 7 à 10 centimètres.

Historique :  Monument trouvé par J. Blot en mars 2011.

 

Monolithe de Fago

sare m fago

Commune de Sare

Situation :  coordonnées :  N = 43°18’02’’   O, = 01°37’20’’       Alt  605m

Il se trouve à  25 mètres au SE de la BF n °29, sur terrain plat.

Description : belle dalle de grés rose en forme de pain de sucre, gisant au sol selon un axe N-NE,  S-SO . D’environ une dizaine de centimètres d’épaisseur, elle mesure 2,64mde long et 1,36m dans sa plus grande largeur. Elle semble présenter des traces d’épannelage à son sommet sud-ouest et sur un renflement de son bord ouest.

Historique : monolithe découvert par P. Badiola en janvier 2011.

 

Monolithe Gastenbakarre 2

sare m gaztembakarre2

Commune de Sare.

Situation : coordonnées : N = 43°18’55’’    O = 01°36’11’’  Alt : 330m.

Monolithe situé sur un petit replat, dominant la rive droite du ruisseau Gastenbakarrekoerreka, ( à environ 80m ), et en amont du monolithe n°1 de même nom.

Description : belle dalle plate de grés triasique, gisant selon un axe sensiblement E-O, qui est  celui de la légère pente du sol, et de son plus grand axe, soit une longueur de  3,20m.  Elle mesure  1,55m de large  et son épaisseur moyenne est  d’une vingtaine de centimètres.

Historique :  ce monolithe nous a été signalé par L. Millan en mars 2011

 

Cas particuliers

 

Cromlech de Fago ( ? ).

On le  trouve à environ 5 mètres au SE de l’angle sud-est d’une grande borde en ruine, elle même située à une centaine de mètres au sud de la BF 29.

On ne distingue qu’un demi cercle ( 3,40m de diamètre environ) constitué d’une dizaine  de pierres, visibles  au ras du sol ; ce dernier  ayant été remanié aux alentours , il est difficile d’être plus précis. Element trouvé par J. Blot en mars 2011.

 

Pierre couchée de Gastenbakarre 

sare m gaztembakarre2

Situation :  Coordonnées : N = 43°18’49’’     O = 01°36’02’’   Alt : 275m. Cette dalle est  située à environ 60 mètres  au S-SO. du  monolithe n°1, grande dalle bien connue ( 34, p.1) verticalement  plantée  à l‘Est de la piste pastorale (empierrée très probablement par la suite).  Elle  gît sur le   flanc Est de Larraoun, à l’Ouest de  la piste pastorale empierrée ci-dessus évoquée, à laquelle sa base est tangente.

Dalle de grés local, de forme parallélépipédique, allongée selon un axe O-E.et  à sommet arrondi. Elle mesure 2,10m de long, 1,15m de large à sa base, 0,57m à la corde de l’arc du sommet ; son épaisseur varie de  28 à 32 centimètres. Il semble bien que le sommet arrondi et tout le bord nord de cette dalle présentent des traces d’épannelage.

Simple dalle naturelle ou monolithe vrai ayant subi une action anthropique ? Elle nous a été  signalée par M. Duvert en octobre 2010.

 

Dolmen  de Gastenbakarre n°7  ( ?) :

sare d gaztenbakarre7

Coordonnées : N = 43°18’53’’     O = 01°36’04’’    Alt : 290m

Il est situé  à environ 80m  au nord-ouest des ruines d’un cayolar ( voisin du monolithe n° 1 du même nom ), et à 20m au sud-ouest du ruisseau.

On peut voir 2 dalles verticales, de grés triasique, érigées selon un axe EO au centre d’un probable tumulus pierreux dont il est difficile d’apprécier les dimensions sur ce terrain en légère  pente vers le sud.  La dalle nord mesure 1,37m à la base et 0,59m de haut ; son épaisseur atteint 0,14m.  Celle au sud mesure 1,02m à sa base, 0,50m de haut et son épaisseur est de 0,14m -  Elément trouvé par J.Blot en avril 2011.

 

Tumulus ( ? ) Uzcaine.

sare t uzkaine

Situation : Coordonnées  N = 43°20’21’’  O = 01°35’46’’  Alt : 223m.

Ce  probable tumulus se situe au point de rencontre des limites des trois communes de Sare, Saint-Pée-sur-Nivelle, et Ascain. Une borne plantée en son  milieu (une croix est gravée à son sommet ainsi que la date : 1995), matérialise ces délimitations administratives. Ce tumulus de terre et de pierres, mesure 8 mètres de diamètre et environ une quinzaine de centimètres de haut. Nous ne pensons pas qu’il s’agisse des traces des travaux de terrassement nécessités pour planter cette borne, compte tenu de ses dimensions et de sa structure ; par ailleurs il est sur un sol plat, dans un emplacement dominant, au bord de la piste pastorale, en ce  lieu privilégié qui a même été choisi pour y ériger un calvaire, à 5 mètres au SO.

Monument découvert par J. Blot en décembre 2010.

 

Tumulus ( ? )  Zuhamendi  5.

sare t zuhamendi5

Situation : Coordonnées :  N = 43°20’13’’  O = 01°34’49’’   Alt : 214m.

Ce probable tumulus  est situé à une bonne centaine de mètres au sud du tumulus de Bixustia, ( lui même fort dégradé  maintenant et   coupé en deux par une haie ).  Il est  en position dominante et à une vingtaine de mètres à l’O. d’une autre haie qui domine le chemin d’accès à ce secteur.

Description : monument actuellement peu visible, ayant été en partie arasé par les labours de confection d’une prairie artificielle. Il mesure environ 11 mètres de diamètre  et  une trentaine de centimètres de haut.

Historique : ce monument nous a été signalé par Martinez-Manteca  A. en novembre 2010.

 

Tumulus ( ? )  Zuhamendi 6 

sare t zuhamendi6

Coordonnées : N = 43°20’24’’  O = 01°34’59’’  alt : 200m.

 Ce probable tumulus est situé en terrain plat, et sur la ligne de crête de la prairie  - dans la même prairie artificielle que celle où se trouve le tumulus Zuhamendi 3 que nous avons fouillé en 1975 ( 25, p.33) -  Il se présente sous la forme d’un léger relief circulaire de 6 mètres  de diamètre et d’une dizaine de centimètres de haut. Quelques pierres apparaissent en surface. Tumulus trouvé par J. Blot en décembre 2010.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 07:36

Tumulus de Larrekokurrutzea.

Saint-Pée-sur-Nivelle.

Situation :

Carte 1245 est Espelette.

286,795 – 1826,238.

Alt. 160m.

La croix d’un calvaire est érigée au dessus…Volontairement ? le tumulus ne paraît pas contemporain de ce calvaire, mais bien antérieur. L’ensemble se trouve à 15m  à l’ouest d’un réservoir d’eau en ciment.

Description : Tumulus terreux très aplati ( peut-être  par des labours anciens), de 10m de diamètre et 0,80m de haut.

Histoire : monument découvert en mars 1975. Peut-être y a t-il 2 autres monuments, douteux, l’un de 10m de diamètre à 60m à l’ouest nord-ouest, et un second à 20m au sud-est.

 

Tumulus  Opalazio.

Saint-Pée.

Situation :

Même carte.

286,832 – 1820,293.

Alt. 80m.

Il est situé dans une prairie au nord-est de la D. 305.

Description : Tumulus terreux de 16m de diamètre et 0,80m de haut.

Histoire : Découvert en mai 1972. Il a depuis été rasé par la construction de la maison Zamaldégia.

 

Tumulus de Serres.

Saint-Pée-sur-Nivelle.

Situation :

Carte 1245 est  Espelette.

279,128 – 1825,900.

Alt 65m.

Il est situé à 6 mètres à l’ouest du carrefour d’où descend une route vers les nouveaux lotissements d’Ascain, et la D 918.

Description : un calvaire est érigé sur ce qui pourrait avoir été  un tumulus antique ayant  alors servi de soubassement ; ce tertre a été ensuite  coupé dans sa partie nord-ouest par le passage  la route asphaltée et un mur de soutènement a été construit au niveau de la coupe pour éviter l’effondrement du calvaire.

On peut estimer les dimensions originelles du tumulus à 30m de diamètre et 1,90m de haut.

Histoire : découvert en juin 1973.

 

Tumulus Apeztegi 2.

st pee t apezteguy

Commune de Saint Pée sur Nivelle.

Situation : Il se trouve à 20 mètres à l’O-NO. du tumulus Apeztegi que nous avons décrit en 1976 ( 23, p. 111 ), et dont le coordonnées sont les suivantes : N = 43°20’50’’  O = 01°34’58’’  Alt : 150m.

Description : Tumulus circulaire de 7 mètres de diamètre et d’ une vingtaine de centimètres de haut, constitué  de terre et de  pierraille.

A signaler, à 200 mètres au NO., ce qui pourrait être un troisième tumulus    - Apeztegi 3 - de 8 mètres de diamètre et  d’une trentaine de centimètres de haut, fait de pierraille ; il est traversé par une clôture en barbelés.

Historique : Monuments trouvés en décembre 2010 par Blot  J

 

Cromlech de la Croix de Sainte Barbe.

st pee c ste barbe

Commune de Saint-Pée sur Nivelle.

Situation : Coordonnées : N = 43°21’21’’   O = 01°35’15’’  Alt =185m.

Ce cercle de pierres se trouve  à 0,50m au sud du calvaire érigée sur cette colline.

Description :  de nombreuses pierres ( une trentaine, plus nombreuses en secteur nord et sud sud-est,), souvent au ras du sol mais cependant bien visibles, délimitent un cercle de 2,50m de diamètre environ ; il semble que l’on puisse distinguer, en secteur nord-ouest, les ébauches de deux autres cercles.

Historique : monument découvert par J. Blot en novembre  2010.

 

Tumulus (n° 2) de la Croix de Sainte Barbe

st pee t ste barbe

Commune de Saint Pée sur Nivelle

Situation : Coordonnées : N = 43°21’19’’   O = 01°35’37’’  Alt : 150m.

Il est situé sur un replat de la ligne de crête qui prolonge à l’ouest la colline de la Croix de Sainte Barbe, à environ une soixantaine de mètres à l’O- NO, d’une antenne de relais téléphonique.

Description : Tumulus pierreux  circulaire, de 8 mètres de diamètre et environ 0,40m de haut.

Historique : découvert par Blot J. en décembre 2010. A noter que le tumulus n° 1 de la Croix de Sainte Barbe, déjà décrit par nous, ( 23, p. 111 ), a été évité de justesse par le passage d’engins sur  la piste pastorale primitive ; on peut le deviner, enfoui sous les ronces, dans un virage, au sud de celle-ci, dans le col. ( N = 43°21’16’’  O = 01°35’25’’  Alt 150m.)

 

Tumulus d’Olhaetcheberrikoborda

st pee t Olhaetcheberrikoborda

Commune de St Pée sur Nivelle.

Situation : Coordonnées : N = 43°22’17’’      O = 01°36’19’’   Alt : 90m.

On le voit à une dizaine de mètres au nord de la route, au sommet d’un mouvement naturel du terrain

Description : tumulus de terre, ayant été notablement aplati par la transformation du site en prairie artificielle ; nous avions vu ce monument nettement plus en relief, en 1971, quand le terrain n’était qu’une lande. Il mesure actuellement une douzaine de mètres de diamètre et une trentaine de centimètres  de haut

Historique : monument découvert par J. Blot en 1971 et revu en mars 2011. .

 

Tumulus Peritxen 1

st pee t peritxen1

Commune de Saint Péé.

Situation : Coordonnées :  N = 43°22’22’’        O = 01°31’38’’    Alt : 150m

Situé sur terrain dégagé très légèrement incliné vers le nord.

Description : tumulus de terre, de 10 mètres de diamètre, et 0,20 à 0,30m de haut environ.

Il semblerait qu’à quelques dizaines de mètres plus au nord, quelques mouvements de terrain pourraient évoquer des vestiges de tertres d’habitat… ?

Historique : Tumulus découvert par Blot J. en janvier 2011

 

Tumulus Péritxen 2

st pee t peritxen2

Situation : coordonnées :  N = 43°22’17’    O = 01°31’39’’    Alt 155m

On peut le distinguer, encadré par les deux chemins  qui montent vers le nord-ouest, à 4m au SO de celui le plus droite.

Description : Tumulus discret de 6 m de diamètre environ et de 0, 20 à 0,30 m de haut..

Historique : Tumulus découvert par J. Blot en janvier 2011.

 

Cas particulier.

Tumulus d’Helbarron. ( ?? ). Cet important relief se voit à quelques dizaines de mètres à droite de la route qui mène de d’Helbarron à Saint Pée, une fois traversé Helbarron. On note un relief de  terrain d’environ 3 mètres de haut environ et de forme plutôt ovale que circulaire,  ( 70m x 40m.). S’agit-il d’un relief d’origine anthropique, ou d’un simple mouvement de terrain, comme nous le penserions plus volontiers ?.  Ce relief  nous a été signalé par F. Meyrat en février 2011.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:45

Dolmen  Dondénia 4.

Saint-Martin-d’Arrossa.

Situation :

Carte 1345 ouest.  Cambo-les-Bains.

301,365 –1812,890.

Alt. 380m.

Nous avons décrit un ensemble de 3 dolmens (Blot J., 1972, p. 32), situé au sud-est de la ferme Pagondoa.

Ce n° 4 est situé à 13m au nord-ouest du n° 2 et à 30m au nord-est du n° 3.

Description : Tumulus pierreux de 9m de diamètre et 0,30m de haut. La chambre funéraire semble pouvoir être matérialisée par une dalle mesurant 1,40m de long et 0,50m de large, orientée vers le nord-est  et apparaissant à plat ( légèrement inclinée vers le sud-est ), au sommet du tumulus. Quelques petits fragments de dalles  émergent du sol de part et d’autre de la table et pourraient faire partie des montants latéraux ; une dalle couchée dans le  quart sud-est du tumulus, et mesurant1m de long et 0,80 de large pourrait, elle aussi, en faire partie.

Histoire : dolmen découvert en mars 1974.

 

Tumulus Dondénia 5.

Saint-Martin-d’Arrossa.

Situation : Il est situé à 13m à l’ouest nord-ouest du dolmen n° 3 et à 40m au sud-ouest du dolmen n° 4.

Description : Tumulus mixte de pierres et de terre, mesurant 8m de diamètre et 0,30m de haut. Il est traversé par la piste pastorale et quelques fragments de dalles brisées au ras du sol apparaissent au centre du monument : vestige d’une chambre funéraire ? est-ce un dolmen ?.

Histoire : Monument découvert en mars 1971. Rappelons aussi le dolmen de Mikelare, à 500m au nord nord-est de Dondénia,-( Blot J.,  1972, p., 30).

 

Tumulus d’Ondaya.

Saint-Martin-d’Arrossa.

Situation 

Même carte.

302,418 – 1811,511.

Alt.310m.

Il est situé à quelques mètres à droite de la route qui monte de Saint-Martin-d’Arossa  vers Dondénia, au niveau d’un petit col situé au premier replat  après la montée.

Description :  Tumulus pierreux de 10m de diamètre et 0,60m de haut ; à son sommet une dalle couchée pourrait être le couvercle d’une ciste centrale sous-jacente dont les sommets des dalles ouest sont visibles.

Histoire : Monument découvert en avril 1972.

 

Cromlech  Harretchekoborda 1.

st martin arrosa c harretchekoborda

Commune de Saint-Martin d’Arossa.

Situation : coordonnées :  N = 43°14’28’’  O = 01°20’19’’   Alt : 630m

On le trouve à gauche d’un  virage à angle droit du chemin, bien marqué,  qui monte au flanc nord du pic Larla, le terrain devenant plat, avant de redescendre quelques dizaines de mètres plus loin. Sur la droite de ce virage se trouve la borde « Harretchekoborda »..et a gauche s’amorce une piste se dirigeant vers le sommet de Larla. Le monument est à gauche de cette piste, à quelques dizaines de mètres  de son départ.

Description : sur un terrain en  pente douce vers le nord-est, une quinzaine de pierres, au ras du sol, paraissent délimiter un cercle en léger relief de 3 m de diamètre environ ; au centre, 3 pierres feraient partie d’un petit caisson..

Il pourrait y avoir deux autres cercles, difficiles à identifier (  en raison probablement  des phénomènes de colluvion dus à la pente ) : l’un se trouvant au N-NO, l’autre à l’E-SE.

Historique : monument(s) découverts par J. Blot en septembre 2010.

 

Cromlech  Harretchekoborda 2.

st martin arrosa c harretchekoborda 2

Commune de Saint-Martin-d’Arossa.

Situation : à une vingtaine de mètres au sud du précédent, tangent et à droite de  la piste qui monte au Larla.

Description :  une quinzaine  de pierres délimitent un cercle bien visible érigé sur un sol en légère pente vers le NO.

Historique : monument découvert par J. Blot en septembre 2010.

 

Dolmen Harretchekoborda 3

st martin arrosa d harretchekoborda

Commune de Saint Martin d’Arossa.

Situation : Coordonnées : N = 43°14’26’’   O = 01°20’17’’   Alt : 640m.

Il est un peu plus en hauteur et à l’est du monument précédent,  à environ 8 mètres au NE de la piste ascendante vers le Larla..

Description : Monument bien dégradé, dont 7 dalles délimitent une chambre funéraire à grand axe NE-SO, mesurant environ 1,60m de long et 0,60m de large. La dalle nord-ouest, la plus importante, est  inclinée vers l’extérieur et mesure 0, 70m de long et 0,50 m de haut.

Il n’y a pas de tumulus visible.

Historique ; Monument découvert par J. Blot  en septembre 2010.

 

 

Monolithe Larla 1

st martin arrosa m larla1

Commune de Saint-Martin d’Arossa.

Situation : coordonnées : N = 43° 14’19’’    O = 01°20’16’’    Alt : 670m.

Description : On trouve ce monolithe à proximité immédiate d’un filon rocheux et de nombreux autres blocs de grés. Toutefois il s’en distingue par sa forme et ses dimensions.

Il affecte, en effet, une forme de parallélépipède rectangle allongé, à grand axe NO-SE., mesurant 3,50m de long, 0,80m dans sa plus grande largeur, 0,47m à sa base et 0,35m à sa pointe nord-ouest. Son épaisseur varie  d’une trentaine à plus d’une quarantaine de centimètres.. De nombreuses traces d’épannelage sont  visibles tout le long de son bord NE ainsi qu’à sa base, au SE. et, peut-être,  à sa pointe.

Ce monolithe, ainsi que le suivant  ci-dessous décrit, ( Larla 2), pourrait avoir été mis en forme sur place, au niveau du  filon d’origine et ne pas avoir été ensuite amené,  pour une raison quelconque, à sa destination..

Historique : monument découvert par J. Blot, en septembre 2010.

 

Monolithe Larla 2

st martin arrosa m larla2

Situation : à une dizaine de mètres au S-SO du monolithe précédent.

Description : Il se présente sous la forme d’une dalle de grés rectangulaire, à grand axe NO-SE., mesurant 2,50m de long et 1,65m à la base ; Son épaisseur n’est que de quelques centimètres.  On note enfin  des traces d’épannelage  très nettes à son extrémité NO.

Historique : monument découvert par J. Blot en septembre 2010.

 

Tumulus Ondaya 2.

Commune de Saint-Martin d’Arossa.

Situation : Coordonnées : N = 43°14’39’’    O = 01°19’22’’  Alt : 314m.

Le n° 1 ( voir Tome 1 de notre INVENTAIRE, p.53 ), est situé à 20 mètres au SO de la route et le n° 2  est lui même à une cinquantaine de mètres au N-NO  de ce  n°1 ( dont on  notera la dalle horizontale à son  sommet,   mesurant 0,70m x 060m et 0,30m d’épaisseur apparente)

Description du n°2 : Tumulus pierreux de 7 mètres de diamètre et d’une trentaine de centimètres de haut. 

st martin arrosa T Ondaya2a

Au centre est parfaitement bien visible une structure en petites dalles verticales disposées en « pelure d’oignon ».

st martin arrosa T Ondaya2b

Historique : monument découvert par C. Blot en septembre 2010.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:30

Cromlech Belchou 9.

Saint-Just-Ibarre.

Situation: A 150m à l’est nord-est du cromlech n° 8, décrit ci dessus dans la commune d‘Hosta, sur un terrain légèrement en pente vers le nord, toujours en bordure du relèvement de la cuvette.

Description : Petit cercle de 4m de diamètre délimité par une vingtaine de pierres au ras du sol.

Histoire : découvert en août 1978.

A 100m à l’est nord-est de ce monument  et à 10m à l’est d’une profonde doline peut-être pourrait-on décrire un  dixième monument, un cercle de pierres, quasi tangent à la piste, de 4,10m de diamètre  et formé par 7 pierres ; il  nous paraît toutefois douteux.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:29

Tumulus de Zamarina.

Saint-Jean-de-Luz.

Situation :

Carte 1245 ouest.  Saint-jean-de-Luz.

279,229 – 1828,514.

Alt. 80m.

Il est situé à gauche du chemin qui mène à la ferme « Zamarina », en face de  l’ancien dépôt d’ordures de la ville, à 20m au nord-est de la borne IGN 84.

Description : Tumulus de terre de 25m de diamètre et 1,50m de haut.

Histoire : découvert en janvier 1968. Il a été depuis rasé par de nombreux labours.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:24

Dolmen Baïhuntza 1.

Saint-Etienne-de-Baigorri.

Situation :

Carte 1345 ouest.  Cambo-les-Bains.

301,676 – 1808,135.

Alt. 420m.

Il est, dans le mont Larla, à environ 900m à vol d’oiseau   au sud-est du sommet d’Urchilo (cote 566) à l’extrémité sud-est de cette longue crête aux pâturages d’assez médiocre qualité. Le dolmen  est construit à 40m au sud-est d’une murette de pierres sèches, sur un terrain en légère pente vers l’est.

Description : Tumulus pierreux formé de blocs de la dimension d’un ou deux pavés, mesurant 8m de diamètre et 1m de haut. La chambre funéraire, ouverte à l’est, est orientée ouest nord-ouest, est sud-est. Elle est délimitée par 3 grandes dalles de grès rose,  profondément enfoncées dans le sol.

La dalle ouest, dalle  de chevet, de forme grossièrement triangulaire mesure 0,72 m à sa base, 0,38 au sommet, et 0,40m d’épaisseur. Elle présente des traces d’épannelage.

La dalle sud, la plus grande, mesure 2,20m de long, 1,15m de haut et 0,30m d’épaisseur.

La dalle nord mesure 1m de long, 1,40m de haut, et 0, 30m d’épaisseur.

On note dans le secteur sud-est une dalle isolée, inclinée vers l’extérieur, mesurant 1m de long, 0,80m de haut et 0,30m d’épaisseur ; il est difficile de dire si elle fait partie de la chambre funéraire ou non.

Histoire : dolmen découvert en février 1982.

 

Dolmen Baïhuntza 2.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation : On le trouve à 80m au sud du précédent, en contre bas, sur l’axe de la crête rocheuse, là où elle présente un petit col.

Alt. 400m.

Description. : Tumulus pierreux de 8m de diamètre et 0,50m de haut.

La chambre funéraire est orientée sud-ouest nord-est et mesure 2m de long et 1m de large.

Elle est délimitée : au sud-ouest  par 2 dalles identiques accolées l’une à l’autre, formant ainsi la paroi du chevet de 0,74m de large , 0,70m de haut et 0,30m d’épaisseur. Au sud-est une dalle de 1m de long, et 0,74m de haut est complétée par une seconde de 0,70m de long et 0,60m de haut. Au nord-est on trouve une dalle de 0,60 de long et autant de haut ; enfin au nord-ouest il n’existe qu’une très petite dalle appuyée au chevet, mesurant 0,70m de long et 0,40 de haut. Il semble qu’à 0,80m plus au nord-est, un bloc parallélépipédique de 1,30m de long et 0,40m d’épaisseur  ait pu faire partie de cette paroi nord-ouest, et qu’il ait été déplacé ultérieurement. Il n’y a pas de table visible.

Histoire : dolmen découvert en février 1982.

 

Dolmen Baïhuntza 3.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :  Il est à 60m au nord-ouest du n° 1 et inclus dans l’extrémité ouest de la murette en pierres sèches déjà citée, au moment où elle naît de la paroi rocheuse. A cet endroit la murette paraît « chevaucher » un tumulus pierreux qui lui aurait donc été pré-existant.

Description :  Tumulus pierreux de 7m de diamètre environ. Une dalle centrale, horizontale, de forme rectangulaire, pourrait être la table ( ou couvercle )  de ce dolmen qui pourrait être vierge. Cette dalle, à grand axe orienté nord-sud,  mesure 1,70m de long, 1,20m de large, et 0,25m d’épaisseur ; tous ses côtés ont été épanellés. En outre la murette pourrait avoir réutilisé  quelques pierres du tumulus qui paraît un peu dégarni dans sa partie est.

Histoire : dolmen découvert en février 1982.

 

Cromlech Elhorriko-kaskoa.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :

Carte 1346 ouest. Saint-Etienne-de-Baïgorri.

296,063 – 1801,833. Alt. 910m.

Il est situé sur un petit replat  à l’extrémité  sud-est de la crête de ce nom qui domine, au nord-est, le col d’Elhorietta.

Description : Cercle de 3m de diamètre délimité par 7 pierres bien visibles, dont certaines atteignent 0,70m de haut ; on en compte 3 au nord, 1 à l’est, 1 à l’ouest, 2 au sud-ouest.

Histoire : monument découvert en mai 1974.

 

Les monuments du col d’Elhorietta.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :

Même carte.

295,295 – 1802,011.

Alt. 840m

.Il existe toute une nécropole, presque aussi riche que celle d’Okabé, au col d’Elorietta situé dans la longue ligne de croupes qui délimite ,à l’ouest, la Vallée des Aldudes. Huit monuments ont déjà été décrits ( Barandiaran  JM de.,1949 b., p. 71) ; nous apportons ici un complément à cet inventaire, tout en faisant remarquer que la ligne frontière, passant par le col, certains monuments se trouvent en territoire du Baztan. Nous les décrivons cependant pour l’unité de cette nécropole qui ignorait les frontières à cette époque.

L’ensemble des monuments se trouve entre les BF. 101 et 102 ; nous partirons de la borne 101 (voir plan n° 7 ). Rappelons que JM de Barandiaran décrivait :  

un cromlech  n° 1, de 4m de diamètre et 13 pierres,

un cromlech  n° 2 , de 4m de diamètre et 20 pierres,

un cromlech  n° 3, de m de diamètre, 11pierres, légèrement tumulaire,

 un cromlech n° 4, de 2m de diamètre et 12 pierres,

un cromlech n° 5, de 6 m de diamètre et 23 pierres,

un cromlech  n° 6, de 5m de diamètre et 6 pierres,  

un cromlech n° 7,  de 3m de diamètre et 12 pierres ;

enfin un tumulus (n° 8), de terre et de pierres, de 6 m de diamètre, profondément excavé (dolmen complètement détruit ?).

 

Le tumulus n° 9 se trouve à 1m au sud de la borne frontière 101.

Description : Petit tumulus  de 5m de diamètre et 0,30m de haut, à la surface duquel apparaissent une quinzaine de petites dalles sans ordre apparent ; il a été excavé et remanié dans son secteur sud-est.

Histoire : monument découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 10.

Baztan.

Situation :  il est tangent au nord-est du  n°3.

Description :  Cercle de 2m de diamètre , délimité par 9 petites pierres, dont 2 ou 3 serait communes au cromlech n° 3.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 11.

Baztan.

Situation : tangent à l’ouest au n° 3.

Description : une dizaine de pierres délimite un petit cercle de 2m de diamètre, dont 2 à 3 seraient communes au n°3. Peut-être même y aurait-il un cromlech 11 bis à l’ouest du n°11 et tangent au n°4.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 12

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation : à 5m au sud-ouest du n° 4.

Description : cercle de 4m de diamètre délimité par 5 pierres.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 13.

Baztan.

Situation : à 20m au nord-nord-est du n° 7 et à 22m au sud-est du n°8.

Description : Cercle de 2,50m de diamètre, délimité par une quinzaine de pierres , bien visibles, blocs de grès arrondis du volume d’un gros pavé.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 14.

Baztan.

Situation : tangent au nord nord-ouest du n° 13.

Description : Petit cercle de 1,50m de diamètre, délimité par une douzaine de pierres du type galet arrondi ; 2 sont visibles au centre du cercle.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 15.

Baztan.

Situation : à 2m à l’ouest sud-ouest du n° 8.

Description : cercle de 3m délimité par une dizaine de pierres au ras du sol.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Cromlech Elhorrieta 16.

Baztan

Situation : à 2m à l’ouest sud-ouest du n° 15.

Description : cercle de 5m de diamètre délimité par une douzaine de pierres.

Histoire : découvert en mai 1974.

 

Les tumulus de Galarzé.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :

Carte 1345 ouest. Cambo-les-Bains.

298,875 – 298,875.

Alt.530m.

Un ensemble d’une quinzaine de tumulus pierreux se trouve dans une fougeraie enclose d’une murette de pierres, sur un terrain en légère pente, à l’est du pic Iparla, en contre bas et au nord-ouest du col de Galarzé.

Description : ces 15 tumulus sont identiques et  espacés les uns des autres de 2 à 6m. Chacun d’eux  se présente sous la forme d’une couronne de pierres, de 2m à 2,70m de diamètre, à l’intérieur de laquelle on trouve un remplissage de blocailles de dimensions plus modestes, le tout atteignant 0,40 de haut. Nous ignorons totalement la signification de ces constructions.

Histoire Cet ensemble de  tumulus nous a été indiqué le 29 mars 1993  par Mr Peyo Currutcharry que nous tenons à remercier ici.

 

A titre indicatif, et avant de quitter cette longue ligne de crêtes rocheuses que suit la ligne frontière à l’ouest, nous signalons le dolmen d’Astate, situé au col de ce nom, mais en territoire du Baztan, à environ 2500m à vol d’oiseau au nord-est du col d’Ispégui.

 

 

Tumulus de Leispars.

Saint-Etienne-de-Baïgorry.

Situation .

Carte 1346 ouest. Saint-Etienne-de-Baïgorri.

300,894 – 1804,970.

Alt. 140m.

Il se trouve a gauche de la route, au sortir de Leispars quand on se dirige vers Saint-Etienne-de-Baïgorry. Il est visible juste de l’autre côté de la murette qui le sépare de la route.

Description :  Important tumulus de 30m de diamètre et de  près de 1,50m de haut, recouvert de gazon ; la murette a amputé environ le cinquième ouest du monument. Les propriétaires de la maison Sallaberia, de l’autre côté de la route, se rappellent avoir vu, au début du XXème siècle, de belles dalles entourer ce tumulus. Des labours les ont ensuite supprimé et ont aussi contribué à aplanir sensiblement le monument ; il ne semblerait pas que la partie centrale ait été touchée…

Histoire : monument découvert en  août 1972.

 

Cromlech Urdiakoharria  3.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation.

Carte 1346 ouest. Saint-Etienne-de-Baïgorri.

301,246 – 1798,872.

Alt. 960m.

Nous avons publié ( Blot J., 1972 b , p. 206), un cromlech (n° 1) et un tumulus (n° 2), sur cette longue croupe orientée est-ouest, dominée au sud-ouest par le sommet Adarza, et au nord-est par le Munhoa.

Description : Ce n° 3 est à 17m au nord-est du n° 1.

Description : Vingt pierres plantées très régulièrement  en arc de cercle paraissent bien représenter les vestiges d’un cromlech de 20m de diamètre environ.

Histoire : découvert en juillet 1972.

 

Cromlech Urdiakoharria  4.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :Il est situé à 130m à l’ouest sud-ouest du n° 1.

Description :  Cercle de 3m de diamètre délimité par 6 pierres. ; au centre, une dalle de forme grossièrement triangulaire, couchée sur le sol, pourrait être le couvercle de la ciste.

Histoire :  découvert en juillet 1972.

 

Cromlech  Urdiakoharria  5.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

Situation :  à 14m au nord-ouest du n° 3.

Description :  Cercle de 4,40m de diamètre délimité par 11 pierres, dont une particulièrement importante, de 1m de long, dans le secteur est sud-est. Au centre, 2 dalles verticales de 0,40m de long, allongées selon un axe est-ouest et distantes l’une de l’autre pourraient faire partie de la ciste centrale.

Histoire : Découvert en juillet 1972.

 

Cromlech  Urdiako Lepoa.

Saint-Etienne-de-Baïgorri.

 Situation :

Carte 1346 ouest

301,142 – 1798,525.

Alt. 960m.

Il est situé dans le col situé au sud et en contre-bas des  monuments d’Urdiakoharria, juste à la fin de la descente.

Description :  cercle de 4m de diamètre, délimité par 6 pierres dont  l’une  atteint 0,40m de long et l’autre 0,60m. Au centre, une dalle allongée dans le sens nord-ouest sud-est pourrait faire partie de la ciste.

Histoire : découvert en juillet 1972.

 

 

Monolithe Iparla 3

St Etienne Baig M Iparla3

Commune de Baigorri.

Situation : Coordonnées : N = 43°13’51’’    O = 01°22’42’’     Alt : 990m.

Il est situé à une cinquantaine de mètres au sud de la BF. 90, et à environ 6 mètres à l’ouest du GR.10. sur une pente inclinée vers l’ouest.

Description : Important bloc parallélépipédique de grés triasique, allongé selon un axe E-O., présentant une extrémité Est plus rétrécie ( 0,60m) sur laquelle on voit la marque blanche et rouge du GR.10. Il mesure 4 mètres de long, 1,40m de large et 0,45m d’épaisseur en moyenne. Il semble présenter des traces d’épannelage à son extrémité Est  et sur son bord Nord, sur un mètre environ, prés de la pointe. Pour P. Velche, il semblerait qu’à une cinquantaine de mètres au sud, une faille naturelle ait pu être le lieu d’extraction de ce monolithe.

Historique : Monument découvert par P. Velche en août 2010.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:19

Tumulus de Lindungneko lepoa.

Ostabat.

Situation.

Carte 1345 est.  Iholdy.

320,450 – 1811,370.

Alt. 350m.

Nous avons publié (Blot J.,1975, p. 109), toute une série de monuments  couronnant les croupes du Lantabat. Nous y ajoutons ce dernier, situé entre les tertres d’Ipharlaze et ceux de Lindugnekolepoa.

Il est situé à 100m à l’est du col de ce nom qu’il domine,  sur un léger  replat tangent à la bordure relevée d’un petit fossé  délimitant lui-même un pâturage enclos de barbelés.

Description : Tumulus terreux de 14m de diamètre et 0,50m de haut.

Histoire : monument découvert en août 1971.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 08:18

Tumulus  Elguet 1.

Osses.

Situation :

Carte 1345 ouest.     Cambo-les-Bains.

304,207 – 1813,757.

Alt. 664m.

Il est situé au versant sud-ouest du mont Baygoura,  à environ 1000m à vol d’oiseau au sud du sommet du pic Haltzamendi,  et à 250m à l’est de la ligne de crête.

Description : modeste tumulus herbeux de 5m de diamètre et 0, 50m de haut ; la piste pastorale passe en son milieu.

Histoire : monument découvert en janvier 1974.

 

Tumulus Elguet 2.

Osses.

Situation : il est pratiquement tangent au sud-est du précédent.

Description : Tumulus de terre de 5m de diamètre et 0,40m de haut.

Histoire : monument découvert en janvier 1974.

 

Tumulus Horza 3.

Osses.

Situation :

Coordonnées.

Même carte.

303,733 – 1813,270.

Alt. 550m.

Sur une vaste croupe, il existe au versant méridional du Baygoura, ( Barandiaran JM.de. 1962, p.16),  un ensemble de cromlechs, que nous avons ensuite complété (Blot J., 1972, p. 28.).

Le tumulus n° 3  est tangent, à l’est, au tumulus Horza 2.

Description : Petit tumulus mixte de 2,50m de  diamètre, et 0,30m de haut, constitué de terre et de  plaquettes schisteuses délitées comme le n°2.

Histoire : découvert en septembre 1980.

 

Cromlech Horza 5.

Osses.

Situation : il est tangent au sud du précédent.

Description : cromlech légèrement tumulaire, de 4m de diamètre , délimité par 7 pierres au ras du sol ; 4 autres sont visibles au centre.

Histoire :  découvert en septembre 1980.

 

Tumulus d’Ibidia.

Osses.

Situation :

Carte 1345 ouest. Cambo-les-Bains.

306,055 – 1814,845.

Alt. 527m.

Du mont Baigoura se détache, au niveau  du pic Laina, une piste pastorale, suivant une ligne de crête perpendiculaire à l’axe principal, et qui se dirige vers le sud-est. Le tumulus  est au milieu d’un petit col, à la cote 527m, à 10m à l’ouest d’une bergerie démolie.

Description : Tumulus pierreux de 5m de diamètre et 0,50m de haut ; monument douteux ?

Histoire :  découvert en mars 1973.

 

Tumulus-cromlech  Laina 1.

Osses.

Situation :

Même carte.

304,803 – 1815,930.

Alt.  850m.

Il est visible juste après un important amas rocheux, sur un replat quand on descend du sommet du Baïgoura vers le nord. Il est sur la ligne de crête, tout au bord du versant est, abrupt.

Description : Tumulus ovale ( diamètres : 6,50m x 4,50m), et de 0,90m de haut, marqué par 13 blocs périphériques  de quartzite local, avec, au centre, un petit amas pierreux.

Histoire : découvert en février 1974.

 

 

 

Tumulus Laina 2.

Osses.

Situation :  Il est situé à 100m  au sud du précédent, et un peu plus en altitude, à  869m, à l’extrémité est du sommet plat de Laina.

Description : Tumulus mixte où prédominent les petits blocs  et les plaquettes de schiste,  mobiles, souvent délités ; le sommet est aplati avec légère dépression centrale. Il mesure 5m de diamètre et 0,80m de haut.

Histoire : découvert en février 1974

 

Cromlech Laina 3.

Osses.

Situation : même carte. On le trouve à 400m au sud sud-ouest du précédent.

Alt. 780m.

Il est  à l’amorce d’un petit replat, au flanc sud  sud-ouest du pic Laina.

Description : Cercle de 5m de diamètre, délimité par 11 pierres ; de nombreuses petites autres sont visibles à l’intérieur qui est légèrement surélevé.

Histoire : découvert en février 1974.

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Inventaire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact