Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 11:15




Extraits et photos de mon livre « Archéologie et montagne basque » (1993) livre de vulgarisation








Vue d'ensemble du col d'Elhorrieta prise d'Ahrrigorri

Le col d'Elhorrieta en hiver, au fond l'Autza


Les cromlechs d’Elhorrieta

alt. 830m Errazu et Baïgorri


Cette belle nécropole recèle un échantillonnage complet de tombes à incinération puisqu’on y dénombre 12 cromlechs dont les dimensions vont de 6,50m à 1,50m, trois tumulus cromlechs et un tumulus. Ces monuments qui ont tous été violés, sont répartis de part et d’autre de la frontière ; on en compte seulement 5 en Basse Navarre. Cette concentration n’est pas étonnante dans un lieu de passage d’accès aussi aisé, entouré d’excellents pâturages.




Le dolmen de Berdaritz

alt. 685m Les Aldudes

Il est situé au col de ce nom, à 40m au SO de la borne frontière 117. On note un tumulus pierreux de 10m avec au centre une enceinte rectangulaire délimitée par 6 dalles et divisée en 2 chambres funéraires par une dalle verticale orientée à l’E. Une chambre funéraire double est assez rare en Pays Basque de France puisque nous n’en connaissons que 2 autres cas. Ce monument, déjà vidé par les habituels pilleurs de tombe, a en outre été très endommagé par un bulldozer en 1970….




Dolmen Urixka 1

alt. 790m Les Aldudes

Dolmen peu visible, érigé sur terrain en pente, au pied du Mont Urixka, à environ 200m au NE du col de Berdaritz. Tumulus de 9m de diamètre au centre duquel gît une dalle de grès (ce qui reste de la table dolménique ?)




Dolmen Jeneralen Tomba

alt. 800m Les Aldudes

Il est situé sur un replat  au flanc SO du Mont Urixka à 150m au N du précédent. Au centre d’un tumulus pierreux de 12m, 2 dalles pratiquement dans le prolongement l’une de l’autre devaient marquer la paroi O d’une chambre orientée NS. Celle ci a été réutilisée en abri pastoral par l’édification de petites murettes au N et à l’E à l’aide de pierres du tumulus..




Dolmen Urixka 3

Alt 880m Les Aldude

On trouve ce dolmen sur un replat, à droite de la piste pastorale qui monte au flanc E du Mont Urixka. Au centre d’un tumulus de gros blocs calcaires, une dalle basculée, et en partie brisée, recouvre ce qui reste d’une chambre funéraire entièrement vidée.




Le monolithe d’Eiharzekogaïna

alt. 868m Les Aldudes

Plus au S au sommet du Mont Eiharze, gît un volumineux monolithe de grès rose de 4,45m de long, orientée NO SE dont le bord SO paraît présenter des traces d’épannelage, poids approximatif : 4,800 T. Sur sa face supérieure est gravée la croix frontière avec cette inscription : R 124. Cet imposant monolithe n’a pu être amené que du flac N du Mont Argibele, distant d’environ 300m. Comme les autres monolithes de ce type, il semble peu probable qu’il ait jamais été érigé.



Le monolithe d’Eiharzekolepoa

alt. 855m Les Aldudes

Situé au col de ce nom, il était très peu visible avant que nous le dégagions du colluvionnement issu du Mont Argibele tout proche. Il mesure 3,80m de long, est orienté selon un axe EO et ne semble pas avoir été dressé…. Poids approximatif : plus de 5 T.




Le monolithe d’Argibele

alt. 945m Les Aldudes

Ce monolithe dalle gît dans le col séparant le Mont Argibele au N et Peña Alba au S. Vaste dalle de grès rose, grossièrement triangulaire, de 4,60m de long. Poids approximatif : 5,500 T Les deux tiers antérieurs du bord NO ont été vigoureusement épannelés afin d’amincir son extrémité NE. Une petite source suinte à proximité immédiate.



Les Tumulus cromlechs de Zaho

alt. 990m Les Aldudes

Tumulus cromlech Zaho 2

Plan de ZAHO II

Ces 3 tumulus cromlechs sont érigés sur un replat au flanc E et Peña Alba. La frontière entre les bornes 126 et 127 sépare ces monuments de sorte que Zaho 1 dépend d’Iruita, et Zaho 2 et 3 des Aldudes. Zaho 2 a fait l’objet d’une fouille sauvetage, en 1983, qui a mis en évidence une couronne périphérique faite de grandes dalles, doublée d’une petite murette interne en blocs de grès rose disposés en une ou 2 assises suivant les endroits ; puis un cercle intermédiaire de même constitution, enfin une petite ciste centrale formée de 6 blocs de grès entourant un modeste dépôt de charbons de bois.

La datation : 2640 ±90 BP (soit entre 995 et 497 av JC) situe ce monument à l’âge du Fer



Le monolithe de Zaho

alt. 995m Les Aldudes

Il gît à une centaine de mètres au S des monuments précédents. Ce très beau parallélépipède de grès rose, à grand axe NE SO mesure 4,90m de long, et pèse environ 6 T. On note des traces d’épannelage au niveau des bords et des arêtes NO et SE, à la base et au sommet. Une petite source permanente existe à environ 150m au N NE.

On notera, à environ 20m à l’E, un tumulus de 16m de diamètre ayant une profonde excavation centrale signe d’une fouille ancienne. Ce tumulus ne nous paraît pas avoir été « dolménique » compte tenu de l’absence totale de dalles à l’intérieur ou aux alentours.


En suivant la piste de crête, on s’apercevra rapidement que celle ci s’incline vers l’O alors que le tracé de la frontière, dite « d’Ornano », sans tenir compte de la ligne de partage des eaux, plonge vers Abraku pour remonter ensuite en droite ligne vers Ixterbegi. Ce tracé, ignorant les reliefs naturels, laisse en dehors de la Basse Navarre toute une série de monuments qui, sur la ligne de crête, jalonnent la séparation entre Pays de Kint (Pays de Quint , Quinto Real) et Baztan. Nous invitons le lecteur à poursuivre sa marche vers le Mont Okoro ; il rencontrera à la borne n° 94 entre le Pays de Kint et Le Baztan, le monolithe déjà évoqué. La présence de la borne 94 et celle d‘une clôture de barbelés confirment le rôle de bornage très probablement dévolu à ce menhir depuis des siècles. Au delà, au col d’Argintzu un autre monolithe, couché au sol, se trouve au voisinage de 3 cromlechs et un tumulus ; un 4ième cromlech à 50m à l’E et un dolmen à 100 au NO complètent son environnement archéologique. Un peu plus loin, au col de Luurzu, gît le plus volumineux monolithe de tout l’Euskal Herri  avec ses 5m de long et ses 11 tonnes.

Dans son environnement immédiat ; un cromlech à 40m à l’O dans le Baztan

de l’autre côté du barbelé frontière entre Kint et Baztan, et un dolmen, transformé en poste de chasse, dominant le col à 100m à l’ENE an Pays de Kint

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Jacques Blot - dans Itinéraires archéologiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dr Jacques Blot
  • Le blog de Dr Jacques Blot
  • : Archéologie et montagne basque. Préhistoire et protohistoire au Pays Basque. Fouilles archéologiques. Dolmens, menhirs, tumulus et de cromlechs. Inventaire du Pays Basque
  • Contact